Comment rester zen au quotidien grâce à l’auto-hypnose ?

Cet article “comment rester zen grâce à l’hypnose“, a été rédigé par Virginie Thuilliez, auteur du blog “A nous l’hypnose”. Ce blog vous livre tous les secrets qui vous permettent d’utiliser l’auto-hypnose pour votre bien-être au quotidien. Dans l’article qu’elle partage avec nous aujourd’hui, elle explique comment l’auto-hypnose peut vous transformer en maître zen 😉

lire un livre

Vous est-il déjà arrivé de vous perdre dans les pages d’un bon livre que vous étiez en train de lire ?… Vos yeux suivent les lignes, votre cerveau déchiffre les mots, vos mains tournent les pages… Et pourtant, vos pensées vont ailleurs… Vers ce que vous ferez tout à l’heure, ou bien vers un souvenir que ce livre a ravivé. Après avoir tourné 3 ou 4 pages de cet ouvrage dans un certain état “d’absence”, vous “revenez à vous”, incapable de savoir ce que vous avez lu. Bravo !… Vous étiez sous hypnose !!! 🙂


QU’EST-CE L’HYPNOSE ?

mécanismes cerveau

On rattache souvent l’hypnose à quelque chose de mystérieux, dont certains hypnotiseurs auraient le secret, bénéficiant d’un quelconque pouvoir… (Je me souviens encore de ces personnes qui venaient me voir à mon cabinet d’hypnothérapie, et qui avaient presque peur de me regarder dans les yeux, craignant de tomber sous le coup de mon super pouvoir hypnotique ! 😉 )

Et pourtant, vous l’aurez compris en lisant l’exemple qui introduit cet article, il n’en est rien ! Nous avons tous la capacité d’entrer sous hypnose, et cela nous arrive même plusieurs fois par jour, sans que nous ne nous en rendions compte !

Qu’est-ce que l’hypnose exactement ? L’hypnose est un état modifié de conscience, c’est-à-dire qu’il est différent de l’état de veille “classique” (celui dans lequel vous êtes maintenant si vous lisez attentivement ces lignes). Lorsque vous êtes sous hypnose, votre attention n’est plus du tout tournée vers votre environnement. Elle s’oriente entièrement vers vous-même et vers ce qu’il se passe à l’intérieur de vous. Ne vous est-il jamais arrivé d’être à tel point plongé dans une série télé ou un film, que vous n’avez même pas entendu votre conjoint vous poser une question ? Et oui, sous hypnose, vous occultez complètement ce qui vous entoure. Si le sujet vous intéresse, vous pouvez consulter l’article qu’Antoine Bioy, Docteur en psychologie, a écrit à ce sujet.

Ainsi plongé dans cet état d’hypnose, il devient alors beaucoup plus facile d’aller dialoguer avec la partie inconsciente de vous-même, celle qui filtre toute la journée les informations que vous recevez, pour ne laisser émerger que celles qu’elle juge les plus utiles pour votre partie consciente. Je vous laisse imaginer la somme colossale de ressources contenues dans cet inconscient, dont vous ne soupçonnez pas l’existence !


COMMENT L’AUTO-HYPNOSE PEUT VOUS PERMETTRE DE RESTER ZEN ?

femme sereine sérénité

En découvrant le merveilleux blog d’Astrid LeFur, j’ai tout de suite compris comment je pouvais partager avec vous mes conseils en matière d’auto-hypnose, que vous soyez proche du burn out, que vous soyez en plein dedans, ou que vous en soyez sorti(e).

En prenant du temps pour vous

temps sablier

Prendre du temps pour soi est l’un des meilleurs moyens pour retrouver de la sérénité. Je sais ce que vous allez me dire, vous n’avez pas le temps ! Et si je vous disais que vous pouvez pratiquer l’auto-hypnose en faisant la vaisselle, ou en prenant le métro ? Avec un peu d’expérience, il est possible d’entrer en état d’hypnose assez facilement, à la demande !

Au début de votre pratique, évidemment, il sera nécessaire de vous ménager des temps rien qu’à vous pour apprivoiser la technique. Et il pourrait arriver que cela vous prenne quelques semaines avant de trouver votre façon d’entrer en hypnose (même si nous ne sommes pas tous égaux, et qu’il y a des personnes plus réceptives que d’autres).

Je vais vous faire un aveu : moi-même, au début de ma pratique, autant je n’avais aucune difficulté à prendre le temps en cabinet pour accompagner des personnes à entrer en état d’hypnose, autant je n’avais pas la patience de le faire pour moi. Je prétextais ne pas avoir le temps, avoir mieux à faire, etc…

Jusqu’au jour où j’ai lu quelqu’un qui expliquait que ces temps étaient bénéfiques dans la mesure où ils lui étaient entièrement consacrés, et que cela lui faisait un bien fou ! Et d’un seul coup, j’ai eu le déclic ! Je me plaignais toujours de devoir consacrer tout mon temps libre aux tâches ménagères, à ma fille, et toutes ces autres obligations que je m’imposais, et je n’étais même pas capable de me poser 5 minutes pour m’occuper de moi ! Alors voilà, j’ai décidé que la lessive pouvait bien attendre un peu et que je pouvais me prendre ma demi-heure d’auto-hypnose, entièrement centrée… sur MOI-MÊME !!! Cela peut paraître un peu égocentrique formulé de cette façon, et pourtant, il n’en est rien, je vous assure ! Comment voulez-vous prendre soin des autres et de votre foyer si vous n’êtes pas vous-même ressourcé(e) ?

Alors évidemment, rien ne vous oblige à pratiquer chaque jour l’auto-hypnose… Vous vous imposeriez une énième contrainte ! Mais vous pouvez dans un premier temps vous lancer le défi de pratiquer au moins 30 minutes d’auto-hypnose, 1 fois par semaine. Pensez à vous réserver un créneau fixe dans votre agenda, votre pratique n’en sera que mieux respectée.

En découvrant toutes vos jolies ressources inconscientes

explorer serrure clé

Comme je l’ai évoqué brièvement ci-dessus, l’état d’hypnose vous permet d’aller dialoguer avec votre inconscient. A quoi cela sert-il ? A aller puiser dans celui-ci toutes les ressources que vous possédez, et dont vous n’avez pas forcément conscience (Pour aller plus loin, vous pouvez lire l’article que j’ai écrit à ce sujet : “Conscient et inconscient : quésako ?”)

Dans son livre “Journal d’une hypnothérapeute”, Catherine Roumanoff-Lefaivre explique : “D’après les dernières recherches des neurosciences, […] le conscient, c’est 5 à 10 % de ce qui nous anime”. Je vous laisse imaginer le nombre d’informations stockées dans votre inconscient…!

Milton Erickson, père fondateur de ce qu’on nomme aujourd’hui “hypnose ericksonienne”, disait que l’inconscient est un formidable “réservoir de ressources”. Autrement dit, quand vous n’avez pas consciemment la solution à un problème, à un comportement dont vous souhaiteriez vous défaire, etc… bien souvent, votre inconscient, lui, a la solution ! Et l’auto-hypnose vous permet d’y avoir accès !

En allant puiser dans ces jolies ressources inconscientes, vous allez donc modifier votre comportement, vos ressentis, dans le sens que vous avez défini, et vous allez mettre en place de nouvelles habitudes qui vont venir renforcer votre confiance en vous, en vos capacités. Et tout cela va vous permettre d’évoluer au quotidien avec plus sérénité !

En utilisant un super outil… l’ancrage !

super héros

Voilà un outil qui peut vous donner des super-pouvoirs… et notamment, celui de rester zen en toutes circonstances…! Ca fait rêver, non ?! 😉

Qu’est-ce qu’un ancrage ? C’est un stimulus, qui entraîne une réaction du corps. Voici quelques exemples : si vous avez peur des araignées, et que vous apercevez une grosse araignée à côté de vous, vous allez immédiatement faire un bond de côté, avoir chaud, peut-être même vous mettre à trembler… Un autre exemple un peu plus joyeux : vous entendez la chanson sur laquelle vous avez rencontré votre conjoint… Aussitôt, de jolies images apparaissent dans votre tête, vous vous sentez heureux(se), calme, empli(e) d’amour. Un dernier exemple pour la route : dans la journée, vous croisez dans la rue une personne qui porte le même parfum que votre mère : vous pensez immédiatement à elle, et les sentiments que vous lui associez remontent à la surface.

Ces deux exemples illustrent bien ce qu’est un ancrage : un stimulus, qu’il soit visuel (l’araignée), auditif (la chanson), ou kinesthésique, c’est-à-dire olfactif, gustatif ou lié au sens du toucher (le parfum = olfactif), va entraîner une réponse du corps (peur, sérénité, ou autre…).

geste zen

Grâce à l’auto-hypnose, vous pouvez choisir un stimulus (souvent un geste discret) qui, dès qu’il est activé, va enclencher les sensations que vous lui avez associé. Voici comment cela va se passer : une fois sous hypnose, vous repensez à une situation précise, un souvenir particulièrement agréable dans lequel vous étiez parfaitement détendu(e) (vos dernières vacances, votre dernier massage, votre dernière ballade en forêt ou en bord de mer,…). Une fois que les sensations de sérénité sont à leur maximum, vous effectuez un petit geste (croiser les doigts, vous toucher l’oreille, peu importe…) que vous demandez à votre inconscient d’associer à ces sensations agréables.

Une fois que l’inconscient aura associé ce geste à ces sensations, le simple fait d’utiliser ce geste ensuite, dans une situation de la vie quotidienne, va réactiver toutes les sensations agréables… Pratique, non ?!

Pour plus de précisions, vous pouvez visionner ma vidéo “L’ancrage… ou comment développer des super pouvoirs !”. Je vous en fais une démonstration.

A noter : la technique de l’ancrage est un exercice utilisé initialement en PNL (Programmation Neuro Linguistique). Il est toutefois largement utilisé en hypnose. Notamment, l’état d’hypnose permet d’aller toucher directement l’inconscient, ce qui va en démultiplier les effets.

Voilà, j’espère que ces quelques astuces vous permettront de vous transformer en “maître Yoda” 😉 Si vous avez des questions à ce sujet ou sur l’hypnose en général, n’hésitez pas à me laisser un commentaire en-dessous de l’article ou à me contacter via mon blog “A nous l’hypnose”, je me ferai un plaisir de vous répondre !

Virginie Thuilliez est hypnothérapeute, formée à l’hypnose Ericksonienne, niveau Maître Praticien. Elle a exercé un temps en cabinet à des fins thérapeutiques, et partage maintenant son savoir avec le plus grand nombre, afin que chacun puisse s’approprier les bienfaits de l’hypnose.

Crédits photos : entête : Free_Photo (Pixabay), photo 1 : Sylvia (sylviarita, Pixabay), photo 2 : aytuguluturk (Pixabay), photo 3 : Amy Treasure (Unsplash), photo 4 : Aron Visuals (Unsplash), photo 5 : Belinda Fewings (Unsplash), photo 6 : Convegni Ancisa (Pixabay), photo 7 : Annalise Batista (Pixabay), photo 7 : Ksenia Makagonova (Unsplash)

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  •  
  • 1

13 réflexions sur « Comment rester zen au quotidien grâce à l’auto-hypnose ? »

  1. Superbe article !
    Toujours épatant de voir le pouvoir de l’hypnose ! En programmation neurolinguistique, j’utilise énormément cette technique pour aider les gens à se connecter à des états ressources qui peuvent leur permettre à donner le meilleur d’eux-mêmes.

  2. Super, c’est génial de découvrir cela 🙂 Maintenant il n’y a plus qu’a comme on dit ! J’ai déja entendu parler de la technique de l’ancrage, je n’ai jamais réussi à le faire complètement mais je crois vraiment en son importance . L’importance d’associer des souvenirs positifs et des émotions qui nous donnent le sourire est souvent une clé pour débloquer certaines choses 🙂

  3. Que de conseils précieux dans cet article. Je partage complètement l’idée que pour être bien avec les autres, il faut déjà être bien avec soi-même. Prenons soin de nous-même, et l’auto-hypnose est un merveilleuse de ressourcement.
    Merci Astrid et merci Virginie. Au plaisir de vous lire prochainement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *