Les activités anti burnout 5 – l’hypnose

hypnose

L’hypnose pour rebondir après un burnout. Et si rêver pouvait vous aider à aller mieux ? Et si l’hypnose, en nous permettant d’accéder à nos processus inconscients, nous permettait de mieux gérer le stress et regagner confiance en soi après un burnout ? Pour savoir en quoi l’hypnose peut vous aider à vous relever d’un burnout ou à l’éviter, lisez cet article.

Les mécanismes de notre inconscient régissent la plupart de nos actions, décisions, émotions, sans même que nous nous en rendions compte. L’inconscient enregistre, interprète, influence dans l’ombre, invisible tel la base d’un iceberg. L’hypnose permet d’accéder à une part de notre inconscient. Ainsi cela porte à notre conscience des éléments enfouis ou encore de « reprogrammer » certains paradigmes ou croyances qui génèrent notre état de stress. Pour vous expliquer ce qu’est l’hypnose et en quoi cela peut vous aider, j’ai interrogé Isabelle Sugier, sophrologue hypnothérapeute dans l’Hérault (34), qui m’a accompagnée lors de mon épuisement professionnel. C’est elle qui avait déjà répondu à mes questions au sujet de la sophrologie.

La rentrée scolaire est le moment idéal pour ancrer de nouvelles bonnes habitudes, comme pratiquer des activités qui nous font du bien. Cet article constitue le cinquième d’une série d’articles destinés à vous donner des idées d’activités qui peuvent vous aider à vous relever d’un burnout ou éviter la rechute. Les pratiques ont été choisies suite à des témoignages de personnes ayant vécu un épuisement professionnel et ayant senti un bien fait particulier. La liste n’est aucunement exhaustive. Mon objectif est de faire connaître ces pratiques et d’ouvrir le champ des possibles pour ceux qui ne sauraient pas vers quoi se tourner.


TEMOIGNAGE D’ASTRID : L’HYPNOSE POUR BOOSTER LA CONFIANCE EN SOI  APRES MON BURNOUT

LA DECOUVERTE DE L’HYPNOSE

C’est à la suite de mes premières séance de sophrologie, qu’Isabelle Sugier m’a parlé de l’hypnose. J’ai ainsi pu découvrir cette pratique que je ne connaissais qu’à travers les shows télévisés grands publics. D’ailleurs si elle me l’avait proposé dès le début, je pense que j’aurais pris peur et que je n’aurais jamais eu l’occasion d’en découvrir les bienfaits.

Bien loin des clichés partagés à la télévision, l’hypnose se pratique, comme la sophrologie, allongé dans un fauteuil ou sur un tapis. Après une période de relaxation, l’hypnothérapeute raconte une histoire dans laquelle se plonge la personne en état semi-conscient. C’est à travers cette histoire, comme un rêve éveillé, que l’on peut accéder à son inconscient et défaire le nœuds qui s’y trouvent.

L’ANCRAGE POUR REPRENDRE GOUT A LA VIE ET REPRENDRE CONFIANCE EN SOI

Je me rappelle encore des « rêves » que j’ai vécu pendant ses séances. La séance de « l’ancrage » des moments de bonheur, de fierté, de confiance en soi a été très importante pour me sortir de la spirale négative du burnout. La première étape importante est de se rappeler de ces moments positifs. Puis de s’imprégner des émotions vécues pour reconnecter avec elles. Enfin, l’hypnothérapeute nous fait « poser une ancre », faire un geste (comme sérer le pouce et l’index) pour que notre inconscient nous aide à revivre ces émotions positives quand nous en avons besoin.

LE REVE POUR CHANGER DE PARADIGME

Une autre séance qui a été très intense pour moi était celle du « masque du contrôlant ». Comme beaucoup de candidats au burnout, j’ai eu tendance à endosser un costume de super héroïne : être forte, répondre à tous les besoins, être sur tous les fronts. Lise Bourbeau explique que cette volonté d’être fort et de se débrouiller par soi-même résulte de blessures de notre enfance. Elle le décrit comme le « masque du contrôlant ». Lors de la séance d’hypnose, j’ai pu parler à cette petite blessée qui avait choisi de ne compter que sur elle-même enfant. Et ainsi petit à petit, j’ai pu dénouer ce nœud et apprendre à lâcher prise et accepter de ne pas tout maîtriser. Ce travail était indispensable pour moi à court terme car je devais lâcher prise et d’accepter ce qui m’arrivait pour aller mieux. Et c’était utile pour la suite pour éviter de faire monter la pression quand je ne maîtrisais plus les événements.

L’HYPNOSE POUR MIEUX SE CONNAITRE

Aujourd’hui je continuer à pratiquer l’hypnose, en groupe, sans but thérapeutique précis. Je me laisse emporter par l’histoire et récolte les messages ou images que mon inconscient renvoie. J’aime explorer cette part de moi et travailler à me connaître chaque jour un peu plus. J’apprécie aussi particulièrement l’état de transe hypnotique que je retrouve aussi quand je fais de la méditation.


PTB : ISABELLE, QU’EST-CE QUE L’HYPNOSE THERAPEUTIQUE ?

Le terme « hypnose » vient du mot grec « hupnoein » qui signifie endormir. L’hypnose fait référence à un état modifié de conscience également appelé « transe », au cours duquel l’individu est entre l’état de veille et de sommeil.

Cet état est naturel et expérimenté chaque jour : lorsqu’on lit un bon livre, qu’on regarde un film qui nous transporte, qu’on regarde un feu attentivement, qu’on perd temporairement la notion du temps au volant d’une voiture ou, tout simplement, lorsqu’on est « dans la lune ».

La thérapie par l’hypnose vise à rendre accessibles au sujet des ressources peu exploitées de son cerveau et à activer ses pouvoirs d’auto guérison à l’aide de suggestions réalisées durant cet état modifié de conscience.

LES PRINCIPES DE L’HYPNOTHERAPIE

La plupart des théories psychologiques considèrent que de nombreux problèmes personnels et relationnels ont leur source dans l’inconscient. C’est là que sont stockées des centaines de milliers de données qui contrôlent une grande partie de nos existences. Des diktats familiaux ou culturels, par exemple, peuvent avoir été tellement assimilés par l’inconscient qu’ils donnent lieu à des « comportements appris » si intégrés qu’ils orientent nos choix de vie pendant des années sans que nous en soyons vraiment « conscients ».

L’hypnose s’attache à trouver et à déraciner la source du problème, elle permet au patient de se remettre en selle en réorganisant l’exploitation de ses ressources propres d’une manière optimale.


PTB : EN QUOI L’HYPNOSE PERMET-ELLE D’EVITER LE BURNOUT OU S’EN RELEVER ?

L’HYPNOSE POUR DIMINUER LE STRESS

L’hypnose vise à placer la personne dans un état de relaxation profonde, à mi-chemin entre le sommeil et la veille. Elle a donc des effets immédiats sur la personne stressée, qui se détend et se laisse aller.

A la fin de la séance, la personne est plus détendue, moins angoissée.

L’HYPNOSE POUR DELIER LES PROBLEMATIQUES PROFONDES ET REPROGRAMMER SON SUBCONSCIENT

Mais l’hypnose agit aussi à plus long terme, car elle permet de lever certaines inhibitions ou de résoudre certains problèmes qui étaient à l’origine de l’état de stress. Ainsi, au-delà d’apporter une détente immédiate, l’hypnose permet à la personne de mieux gérer son stress, et donc à éviter qu’il ne s’accumule et provoque un burn-out.

Pratiquer l’hypnose c’est apprendre à lâcher-prise, ou l’art de prendre du recul quand on est submergé par l’angoisse ou les émotions négatives.

L’hypnose permet au final à l’individu de reprogrammer de lui-même son subconscient. Il a les idées plus calmes et plus claires : deux préalables indispensables pour réussir à mieux gérer son stress au quotidien.

L’HYPNOSE POUR MOBILISER SES RESSOURCES INTERNES

L’hypnothérapeute invite l’inconscient du sujet à se défaire de ses idées nuisibles et à les remplacer par des idées plus justes ou qui correspondent mieux à ses valeurs. En plongeant le patient dans un « sommeil-éveillé », l’hypnothérapeute plongera dans son inconscient pour élaborer une stratégie personnalisée en fonction de la profondeur du mal.

L’hypno thérapeute va ensuite procéder à une sorte de reconditionnement de l’inconscient du patient. Les différentes techniques de visualisation, de relaxation, de respiration et détente et de suggestions post-hypnotiques permettent de modifier le système de croyance et de mobiliser les ressources internes.

En établissant un réel dialogue avec son inconscient la personne pourra se reconnecter, apprendre à écouter son corps et ses émotions. Les croyances limitantes pourront être modifiées et de la disponibilité psychique mise au service de la reconstruction. Il s’agira avant tout, de bien cerner les causes qui ont mené au burn-out et de renforcer la précieuse estime de soi perdue en chemin.


CONCLUSION

Et vous, avez déjà pratiqué l’hypnose ? Quelle expérience en avez-vous eu ?

Pour lire d’autres idées d’activités pour prendre soin de vous :

  1. Les activités bien-être après un burn out
  2. Les yoga du rire
  3. La sophrologie
  4. Le NIA
  5. La Biodanza
  6. d’autres sont à venir tous les mardis du mois de septembre et début octobre.

Pour lire des idées supplémentaires pour se faire du bien, lisez aussi la réponse des blogueurs lors de l’événement inter-blogueurs “ces pratiques qui vous font du bien”.

En téléchargeant le ebook GRATUIT “21 jours pour prendre soin de soi” sur ce blog, vous recevrez en bonus la compilation des articles publiés sur le thème “Ces pratiques qui vous font du bien” soit 141 pages d’idées pour se faire du bien (incluant les articles publiés sur PartageTonBurnOut.fr) .

Vous avez aimé ? N’hésitez pas à laisser un message, liker, partager de façon à ce que d’autres puissent découvrir ce blog et peut-être avancer un peu plus sur leur chemin.

crédit photo : Pixabay : Free-Photos

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1 réflexion sur « Les activités anti burnout 5 – l’hypnose »

  1. Merci beaucoup pour cet article qui est une belle présentation de l’hypnose. Étant praticien, je suis bien d’accord avec ce que tu dis et les possibilités autour de l’hypnose sont vastes et passionnantes.
    D’ailleurs, comme tu parles de sophrologie, il faut dire que c’est en réalité une branche issue du courant de l’hypnose. Bon, aller, je vais encore aller plus loin, soyons fous ! Même l’EMDR, que je pratique est en réalité de l’hypnose, mais ça, il ne faut pas le dire, ils n’aiment pas ça 😉.
    Merci à toi et à bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *