Faire une pause avant que la pause ne s’impose

pause


Et si faire une pause nous aidait à aller plus vite ? et surtout plus loin ? Dans cet article, je vous partage mon point de vue sur le fait de faire des pauses. Des pauses pour célébrer, capitaliser, et surtout récupérer.


Le 28 janvier, j’étais en pleine euphorie, je venais de passer ma soutenance de mémoire de coach, ce qui sonnait la fin de mon cycle de formation au coaching et le début du cycle création d’entreprise. Pourtant, deux jours plus tard, j’étais sans énergie pour aborder la semaine à venir. L’explication, un phénomène que je connais bien, la décompression. J’ai alors pris la décision de décaler tous mes rendez-vous de la semaine et de consacrer ce temps à célébrer les étapes accomplies et récupérer.

Ce petit événement, anodin, m’a rappelé les périodes les plus sombres de ma vie professionnelle et l’importance de faire des pauses après un effort fournit et/ou une période de stress.

Dans mon histoire, les deux fois où je me suis retrouvée en arrêt de travail pour épuisement professionnel, la goutte d’eau qui avait fait déborder le vase était que je n’avais pas pu faire de pause après une période d’efforts prolongés.


“Et si courir au boulot se gérait comme la course à pied ?”

courrir après le temps

Parfois les aléas font que nous devons fournir un effort plus important que d’habitude : un collègue qui quitte son poste dont il faut prendre la charge temporairement, un projet important qui patine, un gros client qu’il faut gagner maintenant etc. Et nous sommes capables de porter cette charge supplémentaire. Mais, bien que cela puisse ne pas se voir de l’extérieur, fournir cet effort additionnel puise dans nos ressources. C’est pourquoi il est important que le temporaire ne s’installe pas trop longtemps. Et surtout, il ne faut pas oublier de prévoir ensuite une période de récupération proportionnelle à l’effort fournit et au stress enduré.

Dans le fond, je dirais que fournir un effort qui puise dans nos ressources, doit être géré comme une course à pied, avec une période d’échauffement au début, d’accélération, puis de récupération avec une reprise en douceur. Bien sûr, plus l’effort fourni est important, plus les phases de récupération sont longues (et douloureuses). Il est donc probable que vous courriez plus de kilomètres à l’année en faisant régulièrement des petites courses, qu’un marathon par an. Et pour poursuivre cette image, on dit souvent qu’ « il est dangereux de courir plus de 2 marathons par an… sauf si on le fait pour son plaisir et non pour la performance, rajouterons les addictes de la longue distance ».

Et c’est bien là mon message : Faites une pause avant que la pause ne s’impose !


Une pause pour célébrer, capitaliser et récupérer

célébrer les étapes d'un projet

A chaque étape d’un projet, faites une pause. Prenez le temps de récupérer en énergie et de capitaliser sur ce qui a été accompli.

Que faire pendant la pause :

  1. Célébrez les étapes réalisées. Faire la fête, être félicité, se féliciter redonne de l’énergie et soude les personnes qui ont participé au projet. Si le projet dure plus de 6 mois, n’attendez pas la fin du projet, célébrez les étapes.
  2. Détendez-vous, lâchez les tensions. Et pourquoi pas, faire moins d’heures temporairement ? Le présentéisme ne fait de toute façon pas gagner d’argent et vous empêche de vraiment récupérer.
  3. Baissez la pression et diminuez les enjeux. Prenez en charge des projets/actions moins stressants ou avec moins d’enjeux pour reprendre en douceur. Rangez vos affaires. Révisez les actions faites et à venir. Profitez-en pour capitaliser sur le travail accompli avant de vous relancer à fond dans les étapes suivantes ou le projet suivant (cf ci-dessous).
  4. Capitalisez. Regardez en arrière, faites le point, célébrez ce qui a bien fonctionné, identifiez ce qui aurait pu être fait différemment, préparer les étapes suivantes.

“Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde” Ghandi

Cet article est adressé à vous, parce que je pense qu’il est dans vos mains de créer les conditions dont vous avez besoin pour vous épanouir au travail. Je suis toutefois consciente, qu’il n’est pas évident d’oser prendre une pause et célébrer quand cela n’est pas dans la culture de l’entreprise. Pourtant, je crois qu’il est possible d’inspirer le changement. En osant prendre cette pause dont vous avez besoin et célébrer les succès, vous donnerez inconsciemment l’autorisation à ceux qui vous entourent de faire de même. En voyant les bénéfices et changements que cela porte sur vous, ils auront envie de le faire à leur tour.

A lire aussi : les 10 signes qu’il est temps de faire une pause

Et vous qu’en pensez-vous ? Faites-vous des pauses ? Que faites-vous lors de vos pauses ?

Vous avez aimé ? N’hésitez pas à laisser un message, liker, partager de façon à ce que d’autres puissent découvrir ce blog et peut-être avancer un peu plus sur leur chemin.

photos : Pixabay.com – 9883074, skeeze, rawpixel

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    21
    Partages
  • 21
  •  
  •  
  •  

3 réflexions sur « Faire une pause avant que la pause ne s’impose »

  1. Tout à fait d’accord !
    moi aussi je fais des pauses! entre autres je m’en rends compte quand j’ai un petit pincement dans le dos cela signifie qu’il me faut prendre le temps de l’Auto empathie et respecter mes rythmes.🥀🌺

  2. Faire des pauses ou avancer à son rythme… est ce la même chose ?
    J’ai renoncé au marathon pour la randonnée. Que c’est bon ! Mais cela a nécessité de faire le choix de changer d’équipe. Merci Astrid pour ton article.

  3. Salut,
    Merci pour cet article qui est tellement vrai 🙂
    J’adore le titre faire une pause avant que la pause ne s’impose.
    Et puis ton appel à célébrer ses réussites pendant la pause est une bonne idée.
    Et en plus cela s’applique dans ma thématique le jeûne.
    Je t’invite à y faire un tour, je te laisse le lien de mon site:
    https://mon-super-regime.com/
    Bonne journée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *