Parents épuisés : 7 astuces anti-burn-out

parents


Comment faire quand on est une maman ou un papa épuisé.e ? Dans cet article, vous trouverez des explications et des conseils pour éviter le burn out : 7 astuces anti-burn-out pour parents épuisés.

NB : Cet article fait suite à un évènement inter-blogueurs organisé par Cathy Guillaume du blog https://mon-burn-out-parental.com/. Les blogueurs publient autour du thème “Vos astuces pour trouver de l’énergie quand on est un papa ou une maman épuisé.e ”. Vous aurez accès librement à la compilation de ces articles sous forme d’un e-book gratuit sur le site ci-dessus.


1 – OSER SE FAIRE AIDER

Si vous êtes épuisé.e, c’est que manifestement vous ne pouvez pas tout faire tout.e seul.e. Il est temps d’accepter de demander de l’aide et de déléguer, d’alléger votre charge mentale.

Vous pouvez déléguer une partie des tâches à la maison à votre conjoint, à une femme de ménage, une nounou. Oui cela coûte cher de prendre une nounou et/ou une femme de ménage. Mais après tout si vous travaillez beaucoup, c’est pour gagner de l’argent. Et cet argent doit servir à vous apporter plus de confort dans votre vie. N’hésitez pas aussi à informer votre entourage. Votre famille, vos amis seront sans doute prêts à vous prêter main forte : prendre les enfants un week end, une soirée etc.

Au travail aussi, identifiez ce que vous pouvez déléguer, repousser ou supprimer. Comme le dit Arlette Janssens « Parfois avoir un collègue qui prend le relais, ce n’est qu’humain ». Si vous êtes salarié.e, alertez votre manager que vous ne vous en sortez pas. Il est important que vous fassiez un point sur votre charge de travail et les priorités.


2 – ARRETER DE VOULOIR ETRE PARFAIT.E

Déléguer ce n’est pas toujours facile. Un des éléments majeurs est le fait d’accepter que cela ne sera pas fait comme on le souhaite ou comme on l’aurait fait nous-même. De même accepter de ne pas faire certaines tâches ou de dire que l’on n’arrive pas à tout faire n’est pas évident. Cela vient égratigner notre image de femme/homme parfait.e.

Pourtant, en lâchant mon image de Wonder Woman, j’ai pu créer des liens plus authentiques et intimes avec mon entourage. Je me suis aussi rendue compte que l’image de perfection que je renvoyais obligeait les autres personnes à être parfaites elles aussi. Alors accueillir des amis dans une maison pas rangée, vous évite de vous épuiser et déculpabilise les autres. De même, dire que l’on n’y arrive pas au travail,  permet à d’autres membres de l’équipe de reconnaître que, eux non plus, ne s’en sortent pas.


3 – FAIRE UNE CURE DE SOMMEIL

Le magazine Parents.fr rapporte une étude mentionnant que les jeunes parents n’ont en moyenne que 4h44 de sommeil par nuit dans l’année qui suit la naissance d’un bébé. Les conséquences d’un manque de sommeil sont : la fatigue mentale, les troubles de l’humeur, la fatigue physique et l’affaiblissement du système immunitaire. Une nuit sans dormir ou une semaine de nuit de 5h équivaudrait à un taux de 0.1% d’alcool dans le sang alors que la limite autorisée pour conduire est de 0.08% !

Il est donc temps de prendre soin de votre sommeil. Et bien souvent la seule solution est d’accepter de laisser les enfants à la famille ou des amis.

Parfois cela ne suffit pas car le stress nous empêche de dormir. Dans ce cas vous pouvez tenter les conseils pour un sommeil réparateur : une pièce calme et aérée dédiée uniquement au sommeil, pas d’écrans dans l’heure qui précède le coucher, un dîner léger et sans caféine ou de théine etc.


4 – PRENDRE DU TEMPS POUR SOI

Je me rappelle quand ma psychologue m’avait « prescrit » de prendre du temps pour moi pendant mon arrêt maladie, un grand blanc s’était créé dans mon esprit. « Prendre du temps pour moi », cela faisait bien longtemps que je ne savais plus ce que cela voulait dire. Voici quelques éléments pour vous y aider.

Prendre du temps pour soi, c’est par exemple : faire du sport, s’offrir un massage, aller au cinéma, marcher dans la nature, lire un livre, se donner la permission de faire une chose qui nous fait plaisir à nous, nager dans une rivière, faire la sieste, prendre rendez-vous chez un psychologue et régler les problèmes que l’on a accumulés pendant des années, choisir un coach et se préparer un avenir à la hauteur de nos rêves etc.

Début 2018, je m’étais lancée dans un challenge de 21 jours pour prendre soin de moi pendant lequel tous les jours j’inscrivais à mon agenda une activité pour me faire du bien. Je me suis rendu compte grâce à ce challenge qu’il était tout à fait possible d’inscrire dans mon agenda surbooké une pause chaque jour.


5 – FAIRE DU SPORT

C’est prouvé, faire du sport fait du bien à notre corps, mais aussi à notre esprit et notre moral. Il procure une meilleure estime de soi, réduit le stress, l’anxiété et la dépression. Les explications sont multiples : la production d’endorphine (hormones du bonheur), l’augmentation du rythme cardiaque et de la respiration, l’augmentation du volume de l’hippocampe dans le cerveau (impliqué dans la dépression) etc.

Si vous n’avez plus le temps de pratiquer un sport, c’est le moment de reprendre de bonnes habitudes. 1h par semaine, c’est le minimum pour voir les bénéfices, mais l’idéal serait 30minutes par jour d’après des études scientifiques. Si vous avez besoin de vous défouler : la zumba, les sports collectifs ou de combats pourront vous plaire. Si vous souhaitez vous recentrer : jogging, la natation ou le vélo sont de bonnes idées. Enfin, si vous aspirez au calme, pourquoi ne pas tenter le yoga, le Qi gong ou la médiation.


6 – REDONNER DE L’ESPACE AU COUPLE

Depuis l’arrivée des enfants, vous n’avez plus de temps à deux ? Pourtant votre couple est un pilier fondamental de votre famille et une source d’énergie pour vous. Il est temps d’agir pour éviter de devenir définitivement colocataires et réinvestir votre couple. Une pause couple tous les 3 mois c’est ce qui est recommandé ! Alors prenez votre agenda et indiquez tous les 90 jours votre rendez-vous amoureux : un jour, un week-end à vous de choisir.

Ce fut une véritable bulle d’air quand j’ai commencé à appliquer cela. Nous avions instauré une sortie couple un vendredi soir sur 2, une journée tous les 3 mois et une semaine (4 à 7 jours) par an ! Pour cela nous avions fait appel aux grands parents et nounous, d’où le point N°1 : accepter de se faire aider…


7 – ACCORDER DE VRAIS MOMENTS AUX ENFANTS

Ajouter toutes ces nouveautés dans votre agenda (sport, moments pour vous, pour votre couple etc.), vous donnera peut-être l’impression d’abandonner un peu vos enfants. Pourtant votre bien être est un des éléments pour la garantie de leur bien-être. C’est aussi, à mon sens, une façon de leur apprendre, par l’exemple, à prendre soin d’eux. Passer du temps de qualité avec vos enfants vous fait aussi du bien. C’est donc la dernière astuce que je vous proposerai dans cet article : accordez-leur du temps de qualité plutôt que du temps en quantité.

Par exemple, quand j’étais salariée, je rentrais tard le soir et je me sentais coupable de ne pas pouvoir assez de temps à leur consacrer. J’ai décidé de prendre une nounou pour ramener les enfants de l’école et les faire manger avant mon arrivée. Cela me permettait d’avoir 100% de mon temps disponible pour leur faire des câlins et raconter des histoires. De même avoir une femme de ménage me permettait d’avoir des week-ends consacrés à la famille.


Et vous, que faites-vous pour récupérer de l’énergie quand vous êtes épuisé.e ? Partagez-le dans les commentaires de cet article, cela donnera des idées à ceux qui se demandent encore comment faire.

Vous souhaitez en savoir plus sur le sujet ? Vous pourrez trouver d’autres articles sur le blog https://mon-burn-out-parental.com/.

Pour aller plus loin : Pourquoi les trentenaires sont-elles au bord du burn out ?

Vous avez aimé ? N’hésitez pas à liker et partager de façon à ce que d’autres puissent découvrir ce blog et peut-être avancer un peu plus sur leur chemin.

photos : Pixabay – TheVirtualDenise

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    20
    Partages
  • 20
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *