Les activités anti burn out 1 – le yoga du rire

yorigazen


Le yoga du rire pour remonter la pente d’un burn out. Et si rire était la solution ? Non pas pour pas pour jouer à la méthode Coué et se convaincre que tout va bien, mais parce que rire est bon notre santé mentale et physique. En quoi le yoga du rire peut-il vous aider à remonter la pente d’un burn out et éviter la rechute ? Pour en savoir plus, voici les explications de Lauriane, fondatrice de YoriGa ZEN.

La rentrée scolaire est le moment idéal pour ancrer de nouvelles bonnes habitudes, comme pratiquer des activités qui nous font du bien. Cet article constitue le premier d’une série d’articles destinés à vous donner des idées d’activités qui peuvent vous aider à vous relever d’un burn out ou éviter la rechute. Les pratiques ont été choisies suite à des témoignages de personnes ayant vécu un épuisement professionnel et ayant senti un bien fait particulier. La liste n’est aucunement exhaustive. Mon objectif est de faire connaître ces pratiques et d’ouvrir le champ des possibles pour ceux qui ne sauraient pas vers quoi se tourner.


PTB : LAURIANE, COMMENT ES-TU DEVENUE ANIMATRICE YOGA DU RIRE ?

J’ai découvert le yoga du rire à la suite d’une dépression qui amené d’autres problèmes de santé. Après plusieurs années d’hospitalisation, j’ai voulu essayer cette activité. Une séance découverte était proposé dans un Parc près de chez moi : “Hasya Yoga” appelé en France sous le nom de Yoga du rire santé. J’ai osé aller vers l’inconnu. Conquise j’ai pratiqué pendant un an. Rire était une vraie thérapie pour moi. Cela m’a aidé à booster mon système immunitaire, m’a redonné confiance en moi et la joie de vivre. C’est ainsi que j’ai décidé de devenir praticienne d’Hasya Yoga – Yoga du rire. Aujourd’hui j’accompagne petits et grands dans leur renaissance, dans l’écoute, l’amour et la bienveillance.

PTB : QU’EST-CE QUE LE YOGA DU RIRE ?

C’est Madan Kataria, un médecin généraliste indien, qui a créé le yoga du rire. Voyant les effets sur ces patients, il décida de se consacrer totalement au yoga du rire en formant des animateurs dans le monde entier.

PTB : EN QUOI RIRE EST-IL BON POUR NOTRE SANTE ?

De nombreuses études ont déjà prouvé que le rire avait de beaucoup de bienfaits sur la santé et le bien-être. Il augmente les capacités intellectuelles, l’immunité, améliore l’humeur, la sociabilité, la créativité, soulage les douleurs et transforme la façon d’appréhender les évènements de manière plus optimiste. De plus, le rire est accessible à tous et facilement utilisable.

D’ailleurs, l’Hasya Yoga, le yoga du rire est recommandé par la Fédération Française en Cardiologie !

Cette pratique est un Art de Vivre. Elle permet de stopper le mental et d’expérimenter le fait de vivre l’instant présent, dans la joie et la bienveillance.

Le saviez-vous ?

Nous rions moins de 2 minutes par jour, alors qu’en 1940, la moyenne journalière était 20 fois supérieure ! Pour obtenir les bienfaits du rire, nous devons rire en continu pendant au moins 15 minutes. Or, la vie de tous les jours ne nous le permet pas. Prenons le temps de venir de temps en temps au yoga du rire pour augmenter notre capacité à être joyeux et de bonne humeur.

PTB : COMMENT SE PRATIQUE LE YOGA DU RIRE ?

Le but n’est pas de forcer le rire, mais l’inviter à venir à nous. Notre cerveau ne fait pas la différence entre un rire simulé et un rire spontané. Nous pouvons donc bénéficier des bienfaits du rire même lorsque nous le générons exprès. De plus, le rire est communicatif. Il se transforme très vite en rire naturel. Le yoga du rire ne s’explique pas, il se vit.

La séance dure généralement 1h et se compose de différentes parties. Nous débutons par un échauffement, suivi d’exercices de rire, d’une méditation des rires et se clôture par une relaxation.

PTB : EN QUOI LE YOGA DU RIRE PEUT-IL ETRE UTILE POUR SE RELEVER APRES UN BURN OUT OU LE PREVENIR ?

Le yoga du rire peut être utile aux personnes ayant vécu un burn out car le rire déclenche une libération d’influx nerveux et d’hormones telle que des endorphines, qui réduisent la douleur. Il permet également la libération de dopamine, que l’on appelle l’hormone du bien-être. Celle-ci agit sur l’humeur. La libération de neurotransmetteurs tels que la sérotonine agit au niveau du sommeil, des migraines, de l’appétit et permet de réguler l’humeur.

Pratiquer le yoga du rire, c’est aussi partager une activité avec des personnes, ce qui permet de sortir de l’isolement et de se rendre compte que nous ne sommes pas seul. Elle permet de se libérer émotionnellement, de bouger son corps dans l’espace, et d’adopter une bonne respiration ; dite abdominale.

Le yoga du rire, c’est être avec soi mais également avec les autres.

Le yoga du rire s’adresse à des personnes bien portantes qui veulent maintenir ou améliorer leur état psychique et physique.

Toutes prescriptions médicamenteuses ne doivent être interrompues et il est important de voir avec son médecin pour pratiquer.

Pour en savoir plus sur l’importance de sortir de l’isolement, lisez l’article sur comment faire face à la honte du burn out

Pour en savoir plus sur comment la respiration nous aide à réparer notre corps, lisez l’article sur son impact sur le nerf vague.


LE TEMOIGNAGE D’ALICE

Chaque jour je remercie la vie de m’avoir mis sur mon chemin cette annonce dans le journal pour découvrir le yoga du rire. Ayant très peur du regard des autres et d’être jugée, j’y suis allée et ma vie a commencé à changer. Dès la première séance, j’ai senti quelque chose s’animer en moi. Cette chose, c’était la vie, la joie de vivre. J’y suis allée pendant un an toutes les deux semaines. Je réapprends à respirer. Je réapprends à rire.

Un an plus tard, je me sens mieux dans mon corps, dans la tête et mes problèmes de santé s’atténuent de plus en plus. Je retrouve mon enfant intérieur. Je gagne confiance en moi.

Durant les ateliers, je ne me suis jamais sentie jugée. La joie de vivre, s’est également manifesté dans ma vie de tous les jours. Etre plus positive ça ouvre la possibilité à de nouvelles rencontres enrichissantes et positives. Aujourd’hui, j’entame ma cinquième année. J’apporte du rire à mon corps ainsi qu’à mon esprit. Je ris au réveil, en voiture, devant ma glace,…où que je sois, j’accepte la personne que je suis et cette joie de vivre se propage autour de soi.

LE TEMOIGNAGE DE NELLY

J’ai découvert le yoga du rire il y a un an suite à une annonce. J’ai pratiqué 2 séances découvertes. Ce fut une évidence, je m’inscris ! Pour moi, le yoga du rire, m’a permis de prendre plus confiance en moi, de lâcher prise, d’évacuer mes colères et mes tensions du quotidien. Rire tout simplement pour le plaisir sans jugement.

Le soir de chaque séance, je dors comme un bébé. Le lendemain, je me sens en pleine forme et ressens l’envie de rire encore. Nous tissons des liens durant les ateliers, de belles rencontres sans jugement.

Merci à Lauriane qui déborde d’énergie et qui nous fait vivre des séances de rire génialissimes. Je vous dis à l’année prochaine pour une nouvelle année des Hihi Hoho Haha…

CONCLUSION

Et vous, imaginiez-vous le pouvoir du rire sur votre santé ? Oserez-vous tenter cette expérience ?

En téléchargeant le ebook GRATUIT “21 jours pour prendre soin de soi” sur ce blog, vous recevrez en bonus la compilation des articles publiés sur le thème “Ces pratiques qui vous font du bien” soit 141 pages d’idées pour se faire du bien (incluant les articles publiés sur PartageTonBurnOut.fr) .

Vous avez aimé ? N’hésitez pas à laisser un message, liker, partager de façon à ce que d’autres puissent découvrir ce blog et peut-être avancer un peu plus sur leur chemin.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 réflexions sur « Les activités anti burn out 1 – le yoga du rire »

  1. Un grand merci Astrid pour l’article et de transmettre au public cette belle pratique. D’après des études scientifiques depuis plusieurs années, le rire est très important pour notre santé.

  2. Merci beaucoup pour cet article super intéressant ! Juste de le lire, j’avais déjà le sourire aux lèvres ! C’est une pratique dont j’avais déjà entendu parlé, mais pas plus que ça. Si j’ai l’occasion, je prendrais le temps d’essayer.

  3. Une belle interview !
    Le rire, quel plaisir ! J’ai déjà assisté à une séance de yoga du rire en entrant par hasard dans une salle où un groupe pratiquait. Je n’avais pas pu y prendre part, mais c’était vraiment surprenant.
    Au départ, j’étais déstabilisé. Puis, cela a attiré ma curiosité. Et depuis, j’ai cette envie en moi d’essayer. Merci pour cet article bien-être !

  4. Et bien voilà une habitude que je vais mettre en place si elle peut doper mon humeur positive encore plus. J en avais entendu parler mais ne voyait pas comment fairr et savoir si je pouvais pratiquer seule. Top alors. A suivre

  5. SUPER Astrid ! ton article tombe à pic dans mon challenge 21 jours pour rire.
    Je suis une introvertie et si mes fou-rires sont toujours des tsunamis, jusqu’aux larmes, ils sont assez rares. Qu’est-ce que j’aime ça. Rien que de se souvenir de ces fou-rires j’ai la banane. D’où l’idée de mon challenge. Avant de lire ton article j’ai pensé au Yoga du rire. Ton article ma tout simplement convaincue de m’y mettre. Je pars de ce pas en recherche d’une séance.
    Après RALENTIR je crois que RIRE est une autre clé de renaissance après un burn out.
    Bel après-midi.

    Maud

  6. Ping : Cette pratique qui me fait du bien... l'auto-hypnose ! - A nous l'hypnose

  7. Ping : Comment être Heureux Rapidement | 1 Astuce hyper Pratique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *