Partage ton burn out

Le site qui vous aide à aller mieux

Gérer son énergie quand on est HPI : techniques et astuces pour ne pas finir épuisé

Bienvenue sur le blog Partage ton burnout, n’hésitez pas à parcourir les articles et à demander votre ebook gratuit en cliquant ici : 21 jours pour prendre soin de soi .

HPI énergie

Dans cet article, 8 conseils pour HPI, (zèbres, hauts potentiels) pour éviter de s’épuiser et conserver votre énergie. Vous êtes HPI  ? Votre cerveau mouline beaucoup ? Vous vous sentez souvent épuisé ou surmené ? Vous trouverez ici des astuces pour éviter le burn-out quand on est HPI.

Cet article est écrit par Paul Dugué, HPI et passionné par le fonctionnement et les particularités du haut potentiel intellectuel et de l’hypersensibilité. Il a créé le blog Connect The Dots pour partager son expérience.

Vous y trouverez un éclairage sur des techniques et astuces spécifiquement conçues pour vous aider à mieux gérer votre énergie. Explorez des stratégies pratiques qui résonneront avec votre expérience unique et enrichiront votre quotidien.


CONSEIL 1 POUR HPI POUR EVITER D’EPUISER SON ENERGIE : RECONNAITRE ET ACCEPTER SA PROPRE PERSONNALITE

Reconnaître et accepter sa propre intensité est une étape cruciale pour les personnes HPI dans la gestion de leur énergie. Les individus HPI expérimentent souvent le monde plus intensément. Leurs pensées, émotions, et sensations sont vécues de manière plus aiguë que la moyenne. Cette intensité peut se manifester par une grande curiosité, une capacité de concentration élevée, une sensibilité accrue aux stimuli environnementaux, ou des réponses émotionnelles fortes.

Accepter cette intensité implique de reconnaître que ces expériences sont normales et font partie intégrante de leur identité. Cela passe par l’auto-observation sans jugement et la compréhension que cette intensité n’est pas un défaut, mais plutôt une caractéristique qui, si elle est bien gérée, peut être une source de richesse et de créativité.

L’acceptation permet aux HPI de chercher des environnements et des activités qui correspondent à leur niveau d’intensité, d’éviter la sur-stimulation inutile et d’embrasser pleinement leur potentiel. Cela peut inclure la création de moments de calme, la recherche de stimulations intellectuelles enrichissantes, et l’établissement de relations qui valorisent et comprennent leur profondeur émotionnelle et intellectuelle.

En fin de compte, reconnaître et accepter son intensité permet de vivre plus harmonieusement, en utilisant cette énergie intense de manière constructive et épanouissante. Cela requiert souvent une introspection continue et, parfois, le soutien de professionnels qui comprennent la dynamique des personnes surdouées.


CONSEIL 2 POUR HPI POUR GAGNER EN ENERGIE : TECHNIQUES DE RELAXATION ET DE MEDITATION

Les techniques de relaxation et de méditation sont particulièrement bénéfiques pour gérer l’énergie et réduire l’hyper-stimulation mentale et émotionnelle des HPI. Ces pratiques aident à calmer l’esprit, à réduire le stress et à améliorer la concentration. La méditation de pleine conscience, par exemple, encourage à se concentrer sur le moment présent et à observer sans jugement les pensées et sensations. Cela permet aux HPI de prendre du recul par rapport à l’intensité de leurs pensées et émotions, réduisant ainsi l’anxiété et favorisant un état de calme intérieur.

Les techniques de relaxation telles que la respiration profonde, la visualisation guidée, ou le yoga contribuent également à diminuer la tension physique et mentale. En pratiquant régulièrement, les zèbres peuvent développer une meilleure régulation émotionnelle et une résilience accrue face aux stimuli extérieurs. Adopter ces techniques au quotidien peut aboutir à une meilleure qualité de vie, une productivité accrue et une expérience plus équilibrée de leur intensité intellectuelle et émotionnelle.


CONSEIL 3 POUR HPI  POUR EVITER DE DISPERSER SON ENERGIE : GESTION DU TEMPS ET DES PRIPORITES

La gestion du temps et des priorités est vitale pour les personnes à haut potentiel intellectuel afin d’éviter l’épuisement et de maximiser leur énergie. Elle implique d’identifier clairement les tâches les plus importantes et de les hiérarchiser pour éviter la dispersion dans des activités moins essentielles. Les techniques comme la méthode Pomodoro, qui alterne des périodes de travail concentré avec de courtes pauses, ou la règle des 80/20, qui suggère de se concentrer sur les 20% de tâches qui apportent 80% des résultats, peuvent être particulièrement efficaces.

La planification et la délimitation d’un temps spécifique pour le travail et la détente aident également à maintenir un équilibre sain. Pour les HPI, qui peuvent se perdre dans des détails ou des projets passionnants, il est crucial d’apprendre à définir des limites et à reconnaître le moment de faire une pause ou de passer à autre chose. En gérant efficacement leur temps et en se concentrant sur les priorités, les personnes HPI peuvent utiliser leur énergie de manière plus productive, tout en conservant du temps pour la récupération et les loisirs.


CONSEIL 4 POUR HPI  POUR CANALISER SON ENERGIE : DEVELOPPER UNE ROUTINE QUOTIDIENNE

Développer une routine quotidienne est une technique bénéfique car elle apporte une structure prévisible qui peut réduire l’anxiété liée à l’incertitude et à la surcharge de stimuli. Une routine bien établie aide à canaliser l’énergie intense en offrant un cadre rassurant dans lequel les personnes surdouées peuvent opérer efficacement. Cela peut inclure des heures fixes pour le réveil, les repas, le travail, l’exercice et les loisirs.

En intégrant des activités régulières qui favorisent le bien-être, comme des moments de détente, de méditation, ou d’exercice physique, la routine devient un outil pour maintenir un équilibre émotionnel et intellectuel. Il est important que cette routine soit flexible pour s’adapter aux besoins changeants et aux périodes de plus grande créativité ou besoin de repos. Pour les HPI, qui peuvent se sentir rapidement débordés par leur curiosité et leurs multiples intérêts, une routine quotidienne permet de naviguer la journée avec plus de clarté et de tranquillité, assurant ainsi une meilleure gestion de l’énergie et une productivité soutenue.


CONSEIL 5 POUR HPI POUR EVITER DE L’EPUISEMENT : S’ENGAGER DANS UNE ACTIVITE DE DESINTOXICATION INTELLECTUELLE

S’engager dans des activités de désintoxication intellectuelle permet de recharger son énergie mentale et maintenir un équilibre émotionnel. Ces activités visent à offrir une pause de l’intensité constante de la pensée et de l’analyse caractéristiques des HPI. La désintoxication intellectuelle peut prendre de nombreuses formes, telles que la nature, l’art, la musique ou toute autre activité qui permet de détourner l’esprit des préoccupations habituelles et de réduire le flot incessant de pensées.

Marcher dans la nature, par exemple, permet de se reconnecter avec un environnement apaisant et de se recentrer sur le moment présent. L’art, qu’il s’agisse de peindre, de dessiner ou de jouer d’un instrument, offre un canal pour exprimer et apaiser les tensions internes. Ces pratiques ne nécessitent pas de performance intellectuelle, fournissant ainsi un espace de liberté et de relâchement mental. En s’engageant régulièrement dans ces activités, les individus HPI peuvent réduire leur fatigue mentale, augmenter leur créativité et améliorer leur bien-être général.


CONSEIL 6 POUR HPI POUR EVITER LA SURCHARGE MENTALE : APPRENDRE A DIRE NON

Apprendre à dire non est une compétence essentielle pour ceux qui sont souvent sollicitées pour de multiples projets ou responsabilités en raison de leur capacité et volonté de s’engager profondément. Dire non implique de reconnaître ses limites et de respecter son besoin de temps pour la recharge et la réflexion. Cette capacité permet de préserver l’énergie, de maintenir un équilibre entre les activités professionnelles, personnelles, et les loisirs, et d’éviter le surmenage.

Pour les HPI, dire non peut être difficile, car ils peuvent se sentir obligés d’aider ou craignent de manquer une opportunité stimulante. Cependant, en établissant des priorités claires et en comprenant que dire non est souvent nécessaire pour le bien-être à long terme, ils peuvent mieux gérer leur temps et leurs engagements. Il s’agit aussi de communiquer ses limites clairement et avec assertivité, en expliquant les raisons de refus de manière respectueuse et honnête. En pratiquant l’art de refuser, les personnes HPI protègent leur espace mental et émotionnel, leur permettant ainsi de se concentrer sur ce qui compte réellement pour elles.


CONSEIL 7 POUR HPI POUR RETROUVER DE L’ENERGIE : SE CONNECTER AVEC SES PAIRS

Se connecter avec des pairs est une technique importante pour une personne à haut potentiel car partager des expériences avec d’autres qui comprennent leur vécu peut être extrêmement réconfortant et enrichissant. Les pairs offrent une perspective unique, capable de reconnaître et de valider les défis spécifiques rencontrés par les HPI, comme le sentiment de décalage, la recherche de sens, ou la gestion de l’intensité émotionnelle et intellectuelle. Trouver un groupe de soutien ou des amis qui partagent des expériences similaires permet de se sentir moins isolé et de discuter ouvertement de sujets qui passionnent ou préoccupent.

Cela peut prendre la forme de groupes de discussion en ligne, de rencontres communautaires, ou de collaborations sur des projets communs. En échangeant des stratégies, des succès et des défis, les individus HPI peuvent apprendre les uns des autres, trouver de l’inspiration, et se sentir plus ancrés et compris. Ces connexions sont également l’occasion de célébrer leurs accomplissements uniques et de s’encourager mutuellement dans leur développement personnel et professionnel.


CONSEIL 8 POUR HPI POUR DEPLOYER SON ENERGIE : CONSULTATION PROFESSIONNELLE

La consultation professionnelle est une technique clé pour les personnes qui cherchent à gérer leur énergie et à naviguer dans leurs complexités émotionnelles et intellectuelles. Consulter un psychologue, un coach ou un conseiller spécialisé dans le travail avec les HPI peut offrir un soutien personnalisé et approfondi. Ces professionnels comprennent les défis uniques auxquels les surdoués sont confrontés, comme l’hyper-réactivité émotionnelle, le sentiment d’être en décalage avec les autres, ou la gestion de l’intensité intellectuelle.

Une consultation professionnelle peut aider à identifier des stratégies spécifiques pour gérer le stress, établir des objectifs adaptés, et travailler sur des problématiques telles que le perfectionnisme ou la procrastination. Le soutien peut aussi porter sur le développement de compétences sociales, la gestion des relations, et la compréhension de soi. En fournissant un espace sécurisé pour explorer ces questions, les professionnels aident les personnes HPI à mieux utiliser leur potentiel, à améliorer leur qualité de vie et à trouver un équilibre satisfaisant entre leurs diverses aspirations et leur bien-être.

Exemples concrets d’activités à mettre en place

De mon côté, j’ai commencé à appliquer pas mal des techniques ci-dessus. Mais petit à petit, je les ai adaptées pour trouver ce qui fonctionnait réellement pour moi. Tout le monde est différent. Utilisez ces astuces comme point de départ !

Technique Détail Mon adaptation
Méditation matinale Commencez votre journée par 10 minutes de méditation de pleine conscience. Assis tranquillement, concentrez-vous sur votre respiration, observant les pensées qui passent sans s’y attacher. Cela aide à clarifier son esprit et à aborder sa journée avec une présence calme et centrée. J’ai arrêté la méditation matinale pour aller marcher 10 à 30 minutes en me réveillant (selon la motivation). Je profite des premiers rayons du soleil et du calme, c’est génial !
Journaling Avant de vous coucher, consacrez 15 minutes à écrire dans un journal. Notez les réussites du jour, exprimez vos préoccupations et planifiez les tâches du lendemain. Cette pratique aide à décharger les pensées persistantes et à s’endormir avec un esprit plus serein. Je n’ai jamais réussi à être régulier là-dedans. Par contre, j’ai une note sur mon téléphone dans laquelle je note régulièrement ce qui me passe par la tête et ça me fait toujours beaucoup de bien.
Marche en nature Une fois par semaine, prenez une longue marche dans un parc local. L’immersion dans la nature permet de se déconnecter de la stimulation intellectuelle et de se ressourcer physiquement et émotionnellement. J’y vais dès que j’ai l’occasion, même si “la nature” est limitée autour de chez moi car j’habite en région parisienne. Je termine souvent dans un parc ou au bord de la Seine !
Sessions de Pomodoro Pour gérer vos projets, utilisez la technique Pomodoro. Travaillez intensément pendant 25 minutes, suivies d’une pause de 5 minutes. Cette structuration du temps de travail permet de maintenir une concentration élevée sans s’épuiser. J’ai adapté cette technique en faisant des sessions plus longues : 1h30 de concentration, puis 20 à 30 minutes de détente. Ça fonctionne très bien pour moi.
Ateliers de groupe Chaque mois, assistez à un atelier ou un groupe de discussion avec d’autres personnes partageant des intérêts similaires. Ces rencontres offrent un espace pour partager des idées, apprendre de nouvelles perspectives et se sentir soutenu dans ses ambitions et défis. J’essaye régulièrement mais je n’ai pas encore trouvé de format qui me convienne réellement. Affaire à suivre !

CONCLUSION

Et vous quelles sont vos techniques pour éviter de vous épuiser en tant que HPI ? Dites-nous en plus dans les commentaires.

Pour aller plus loin, je vous recommande cet article : « burn-out et si vous étiez haut potentiel ? » qui vous explique pourquoi les hauts potentiels ont tendance à s’épuiser au travail.

Crédit photo : r_winkelmann

Partager l'article :
suivez-moi :

En savoir plus sur le livre

Sommet burn-out en ligne 10-17 juin

programmes en ligne

Groupe Facebook

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *