Partage ton burn out

Le site qui vous aide à aller mieux

La gestion du stress grâce au yoga

Bienvenue sur le blog Partage ton burnout, n’hésitez pas à parcourir les articles et à demander votre ebook gratuit en cliquant ici : 21 jours pour prendre soin de soi .

yoga gestion du stressEt si le yoga pouvait vous aider à mieux gérer votre stress ?

Marlène a été salariée dans le milieu de la mode. L’envie de réussir et le besoin de faire ses preuves l’ont amenée à s’épuiser au travail. C’est à travers cette épreuve qu’est le burnout qu’elle découvre le yoga et décide d’en faire son métier. Dans cet article, écrit de sa main, elle vous partage son histoire et 3 outils de yoga pour mieux gérer votre stress.

Article invité écrit par Marlène Albrech du blog Yoga Renaissance


UN PREMIER PAS VERS LA GESTION DU STRESS GRÂCE AU YOGA

je filais tête baissée droit vers mes objectifs

J’ai toujours été d’un naturel fonceur avec un tempérament de feu. À vrai dire, pas très zen. Au début de ma vie, tant professionnelle que personnelle, je filais tête baissée, droit vers mes objectifs. Je mettais la barre très haut, et quand je l’avais décidé, rien ne pouvait m’arrêter. Je n’ai jamais vraiment aimé la compétition avec autrui, mais avec moi-même, là, c’est une autre histoire. J’ai toujours eu besoin de faire mes preuves.

–> pour aller plus loin lisez ces articles : l’euphorie avant le burn-out et le profil des candidats au burn-out

La découverte du yoga pour apaiser mon stress et mon côté ultra-agressif

Très indépendante, j’ai entamé une première carrière dans le monde de la mode. Pas facile ! Surtout lorsqu’on a poursuivi des études qui n’ont rien à voir. Qu’à cela ne tienne, je me suis consacrée à fond dans mon travail pour réussir cette mission. À ce moment-là, mes relations intimes en ont pâti.

Malheureuse en amour, c’est durant cette période que j’ai découvert le yoga, avec un premier pas dans le développement personnel. Une révélation ! Moi qui présumais que cette discipline, c’était pour les souples et les gens détendus, j’avais tout faux .

J’ai commencé à pratiquer seule, à la maison, à l’aide de vidéos YouTube. D’abord une fois par semaine, puis deux, puis trois. Les cours que je choisissais assez physiques apaisaient véritablement mon côté ultra-agressif.

Mieux gérer mes émotions grâce au yoga

J’avais la croyance (infondée ?) que pour réussir, il fallait travailler dur. Alors, je m’investissais toujours plus au bureau. Je changeais de boite à intervalles réguliers, tout en grimpant à chaque fois un échelon. J’adorais être challengée. Sauf qu’un jour, je suis tombée dans une entreprise qui m’a fait connaître le vrai bore-out. Moi qui avais déjà tendance à m’ennuyer facilement, ce fut une rude épreuve !

C’est à ce moment-là que j’ai décidé d’approfondir mes connaissances autour du yoga, en prenant des cours en présentiel et en passant un diplôme de professeur sur mon temps libre. Ça a radicalement changé ma pratique, et m’a permis d’apprendre à encore mieux gérer mes émotions.


LE RISQUE DE NE PAS S’ÉCOUTER : LE BURNOUT

Aveuglée par la peur de l’inconnu et la soif de succès

Quelques mois plus tard, j’ai quitté cette société, poussée vers la sortie. Je voulais commencer à donner des cours, métamorphoser ma vie et déserter ce milieu qui n’avait plus de sens pour moi. Mais ma soif de succès professionnel et sûrement, la peur de l’inconnu m’ont conduit à reprendre le chemin de l’entreprise. J’ai bien enfoui mon désir de changement de vie et j’ai postulé pour ce fameux job dont j’avais toujours rêvé. Des voyages, des responsabilités, l’impression d’avoir réussi et la paye conséquente qui va avec… Que demander de mieux ?

Mais un poste haut placé est synonyme de fortes contraintes. D’interminables trajets en voiture, de longues journées de travail, des échanges avec l’étranger qui rognent sur les temps de repos… Petit à petit, j’ai fini par délaisser mon tapis. D’abord la semaine, puis le week-end. Jusqu’à le laisser prendre la poussière pendant 2 ou 3 longues années… Je me suis plongée corps et âme dans ce travail. Cela vous rappelle peut-être l’une des 7 étapes du burnout. Et vous avez raison ! Je sombrais peu à peu dans l’épuisement professionnel.

Et ce qui devait arriver arriva…

Le burnout comme révélateur de ce qui ne me convenait plus

Je ne vais pas vous dire que je ne l’avais pas vu venir. Je sais au fond de moi qu’il me guettait depuis plusieurs années déjà. En 2022, après de longs mois à lutter contre moi-même, exténuée, j’ai attrapé le covid. Je me suis fait arrêter. C’est à ce moment-là que j’ai compris que je ne pourrais plus retravailler à ce poste.

Mon burnout a été diagnostiqué et j’ai terminé en dépression. Un prix assez cher à payer finalement, pour réaliser un rêve qui n’était sans doute pas le mien. Après plusieurs mois de repos forcé, une petite « cure » d’antidépresseurs, j’étais prête à entamer ma phase de reconstruction. Surtout, bien déterminée à ne plus jamais vivre cette épreuve !

Le yoga pour mieux gérer le stress

Et ça tombe bien, puisque pour ça, j’ai en ma possession l’anti-stress parfait : le yoga ! Après l’avoir totalement mis de côté, je m’y suis remis peu à peu. Et j’ai rapidement constaté tout le bien que cette pratique me faisait, tant mentalement que physiquement. Aujourd’hui, aider à mieux maîtriser le stress grâce à ces outils et à améliorer le bien-être des personnes de jour en jour est devenue une véritable mission, que je partage via mon blog Yoga Renaissance.


1. SE RECONNECTER À SON CORPS GRÂCE AUX ASANAS

Le yoga un outil de détente et de gestion du stress

La plupart des gens imaginent (comme moi au début) que le yoga est à destination des personnes très très souples et très très zen, voire carrément avec un petit côté « perché ». Cependant, le yoga est une discipline du corps, presque au même titre qu’une pratique sportive. Je dis « presque », car il y a évidemment une dimension philosophique qu’il serait dommage, à mon sens, d’occulter.

Lorsqu’on est face à un individu stressé, on a tendance à lui conseiller d’aller faire un bon footing pour relâcher la pression et se détendre. Or, les asanas c’est-à-dire les postures de yoga vont avoir les mêmes bienfaits apaisants que toute autre session de sport, hormis l’aspect cardio, si c’est ce que vous recherchez. Et encore, ce n’est pas totalement vrai puisque certains genres de yoga boostent aussi votre rythme cardiaque !

Bouger son corps en douceur avec le yoga pour apaiser les tensions liées au stress

Mais revenons à nos moutons. Avant, pendant ou juste près le burnout, vous êtes stressé et votre corps vous le fait comprendre. Cela peut se traduire par des maux de tête, des tensions au niveau du dos, des crampes d’estomac, entre autres. En bougeant votre corps avec douceur, vous allez aider à dénouer toutes les tensions musculaires accumulées au fil des mois. Grâce aux enchaînements de postures, vous sollicitez tour à tour toutes les parties du corps pour une détente globale. En étirant vos muscles, vous pourrez apaiser vos douleurs et même renforcer votre corps par la même occasion.

Le yin yoga des exercices lents pour reprendre en douceur après un burnout

À la suite de mon burnout, j’ai recommencé à bouger sur de courtes périodes, entre 5 et 30 minutes par jour. J’ai privilégié le yin yoga, des cours doux et enveloppants où les postures sont tenues plusieurs minutes et où la gravité fait le boulot à notre place. Parfait pour lâcher prise ! La salutation au soleil, un peu plus dynamique, est facile à apprendre pour les débutants. Vous pouvez tout à fait n’en pratiquer qu’une seule (moi, j’aime bien en faire 3). Cela ne prend que quelques instants. C’est un exercice qui mobilise à la fois votre corps et votre souffle, parfait pour commencer la journée.

–> pour savoir comment pratiquer, je vous recommande cet article : salutation au soleil pour les débutants

Un petit avertissement cependant : au même titre que tout autre pratique physique, vous pourriez vous faire mal ou aggraver vos blessures. N’hésitez pas à consulter un médecin si vous avez des doutes. Et n’oubliez jamais : rentrer ou rester dans une posture ne doit jamais faire mal. Alors, profitez-en pour exercer votre bienveillance envers vous-même et laisser votre besoin de performance au vestiaire .


2. APPRENDRE LA GESTION DU STRESS AVEC L’ART DU PRANAYAMA

La respiration : un élément essentiel du yoga

L’une des erreurs communes quand on débute est de considérer le yoga uniquement comme un exercice physique. Moi-même d’ailleurs, quand j’ai commencé avec les vidéos sur internet, j’avais totalement mis de côté la dimension de la respiration, pourtant essentielle. En plus, les textes anciens consacrés au yoga ont des chapitres complets dédiés à la maîtrise du souffle, le pranayama.

Pour les yogis, c’est par la respiration qu’on contrôle toutes les fonctions vitales du corps. Pas seulement physiques, mais également émotionnelles, psychiques et énergétiques. Ce concept né il y a plus de 4000 ans, qui n’était qu’une croyance, est aujourd’hui prouvé par de multiples études scientifiques. Vous allez me dire que c’est assez évident puisque quand on ne respire pas, ou du moins, quand il n’y a pas d’oxygène, on meurt. Et vous avez raison.

Le yoga de la respiration (pranayama) pour mieux gérer le stress

Seulement, notre souffle ne sert pas qu’à apporter de l’oxygène à nos cellules pour nous maintenir en vie. C’est aussi le moyen le plus efficace à disposition pour avoir une meilleure gestion du stress. Avez-vous déjà remarqué ? En période de nervosité, votre rythme cardiaque s’accélère, vous devenez plus alerte, sur le qui-vive. C’est tout à fait normal. Le stress est une réaction naturelle de votre corps qui se sent en danger. Il vous prépare donc à vous battre, à fuir ou à faire le mort.

En ralentissant consciemment votre respiration et ainsi votre rythme cardiaque, vous pouvez agir directement sur vos niveaux de cortisol et d’adrénaline, les deux hormones du stress. Les exercices de respiration offerts par le yoga vous donnent des solutions concrètes et applicables pour vous apaiser en quelques minutes seulement. Si vous en doutez, je vous invite à tester l’un de ces 3 exercices de respiration anti-stress la prochaine fois que vous éprouverez des difficultés à gérer vos émotions.

Et n’oubliez pas, lors de votre prochain cours de yoga, respirez !


3. SUSCITER LE LÂCHER-PRISE EN MÉDITANT

Prendre le temps de méditer

La méditation est une des activités les plus recommandées pour mieux gérer son stress. Pourtant, nous sommes nombreux à rechigner à nous y mettre. Pourquoi ? Hé bien selon moi, parce que cela implique de se poser, de s’arrêter et de se retrouver seul face à soi-même, même si ce n’est que pour quelques minutes. J’ai mis plusieurs années après avoir commencé le yoga a ne serait-ce que tester la méditation. Pour toutes les justifications données ci-dessus, mais aussi parce que, soi-disant, « je n’avais pas le temps ».

Bon hé bien maintenant, fini les fausses excuses ! Hé oui, méditer seulement 15 petites minutes par jour suffit à profiter des bienfaits de cette technique relaxante. Alors au début, on n’aime pas ça, et on trouve toujours le temps trop long. Mais j’ai une petite astuce à partager avec vous. Je la pratique d’ailleurs au cours de ma routine yoga du matin. Ainsi, j’arrive à méditer sans effort tous les jours. Vous aussi, vous pouvez le faire !

Partage de techniques pour méditer

Voici ma technique : pour faire de la méditation un moment où j’entre facilement, je conditionne d’abord mon esprit avec un petit exercice de pranayama. Cela marche très bien avec la respiration carrée, décrite dans les exercices partagés dans le paragraphe précédent. Je respire donc 5 minutes en sama vritti, les yeux fermés, assise confortablement, en comptant dans ma tête. Puis, quand mon chronomètre sonne, j’arrête les comptes, mais je garde exactement la même position. Là, je reprends une respiration normale en écoutant simplement les oiseaux pendant encore 5 petites minutes.

Si les bruits de la nature ne vous inspirent pas, vous pouvez tout à fait vous focaliser sur les sensations de votre corps. Une pratique très accessible aux débutants est de se concentrer sur l’air frais qui entre dans les poumons et de « suivre » tout son cheminement, de l’entrée des narines à sa diffusion dans les alvéoles pulmonaires. À l’expiration, visualisez l’air chaud cette fois-ci qui fait le chemin en sens inverse, de vos poumons à l’extérieur.

Avec l’expérience, je préfère désormais m’exercer seule et en autonomie. Pour cela, j’utilise l’application Interval Timer Tibetan Bowl. Sinon, il existe aussi des applications pour vous guider, mais qui deviennent rapidement payantes. C’est le cas de Petit Bambou ou Headspace. Mais c’est toujours mieux que les vidéos YouTube ou vous serez interrompu par des pubs pour le papier toilette ou la nouvelle friandise à la mode.


LA GESTION DU STRESS EST UN CHEMIN

À travers cet article, j’espère vous avoir donné des pistes pour prévenir le burnout ou vous aider à vous rétablir plus vite de votre épuisement professionnel. Le chemin vers la gestion du stress, cette fonction pourtant naturelle, peut prendre des années, et c’est, au final, une expérience sans fin. Heureusement, il existe des techniques efficaces pour mieux contrôler ses émotions et ces tensions parfois envahissantes. Le yoga en fait partie. En incluant la pratique des asanas, du pranayama et de la médiation dans votre quotidien, vous avez les clés en main pour renouer avec votre santé mentale et physique !


Merci Marlène pour cet article instructif !

Pour lire d’autres articles sur le yoga et les disciplines pour mieux gérer le stress :

Et vous, avez vous déjà essayé le yoga pour mieux gérer votre stress ?

Partagez-nous votre expérience en commentaire de cet article 😉

crédit photo : Pixabay/lograstudio

Partager l'article :
suivez-moi :

En savoir plus sur le livre

Sommet burn-out en ligne 10-17 juin

programmes en ligne

Groupe Facebook

1 Commentaire

  1. Stan B

    Merci pour ce partage sur les bienfaits du yoga. Je ne suis pas en burn out, mais parfois en surmenage. Je me suis mis il y a 1 an au yoga et a la méditation aussi (cours en ligne). La méditation est clairement moins facile mais apporte beaucoup.
    Ces 2 pratiques apportent beaucoup d apaisement et nous imposent de ralentir, ce que nous ne savons pas bien faire. 😅
    Le yoga est un vrai plus pour la physique et psychique quand on l exerce régulièrement!

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *