Les activités anti-burn out 6 – le yoga et le yoga nidra

yoga

En quoi le yoga et le yoga nidra peuvent-ils vous accompagner dans la sortie de votre burn out ? Pour en savoir plus, lisez ce témoigne écrit par Stéphanie, adepte du yoga, qui y a trouvé une voie de transformation après le burn out.

La rentrée scolaire est le moment idéal pour ancrer de nouvelles bonnes habitudes, comme pratiquer des activités qui nous font du bien. Cet article constitue le sixième d’une série d’articles destinés à vous donner des idées d’activités qui peuvent vous aider à vous relever d’un burn out ou éviter la rechute. Les pratiques ont été choisies suite à des témoignages de personnes ayant vécu un épuisement professionnel et ayant senti un bien fait particulier. La liste n’est aucunement exhaustive. Mon objectif est de faire connaître ces pratiques et d’ouvrir le champ des possibles pour ceux qui ne sauraient pas vers quoi se tourner.


COMMENT LE YOGA EST ENTRE DANS MA VIE

Il est des marmites dans lesquelles on bascule par hasard (hasard? hum….) ou peut-être attiré par ce petit quelque chose qui ne s’explique pas mais dont on sait – quelque chose en nous sait – que l’on doit y aller…

Ma marmite c’est le yoga ! Et, dans certaines situations où le mouvement est impossible ou tout simplement lorsque j’ai besoin de me ressourcer, le yoga nidra.

Le yoga comme compagnon sur mon chemin de transformation

C’était il y a presque deux ans. Arrivée au bout d’un mode de fonctionnement où le mental exerçait tout son pouvoir sur moi, exténuée moralement, et physiquement, incapable de retourner travailler, le yoga, que je pratiquais déjà depuis plusieurs années, a définitivement changé ma vie. Depuis, il m’accompagne, comme un ami le ferait, sur mon chemin de transformation.


EN QUOI LE YOGA ME FAIT DU BIEN

Le yoga pour plonger dans son corps et comprendre ce qu’il veut nous dire

Quand le corps parle, quand on a mal – la maladie = le mal a dit -, nous pouvons choisir soit de ne pas l’écouter, et quelque fois d’ailleurs nous ne sommes pas en capacité de l’écouter, soit de plonger dans le corps et de tenter de comprendre ce qu’il veut nous dire.

Le corps a donc été pour moi la porte d’entrée vers mon intériorité et ce, grâce au yoga.

Explorer « Les » yoga et trouver celui qui nous touche

Peu importe le type de yoga pratiqué. Il y a autant de yoga que de professeurs. A chacun de trouver celui qui touche son âme. Essayez ! Papillonnez ! Vous trouverez la fleur qui vous nourrit véritablement.

Pour ma part, j’ai démarré avec un yoga très technique, très précis, celui de B.K.S. Iyengar. J’ai appris beaucoup sur les alignements, les directions du corps. Cela a énormément nourri mon mental.

Et puis, la Vie m’a fait un cadeau : celui d’une rencontre (merci Astrid -:) ) avec le Hatha vinyasa yoga et avec une merveilleuse enseignante : Julie (lire le témoignage de Julie). Et là, j’ai trouvé ce que mon corps cherchait : un yoga intuitif, créatif. Tout en travaillant avec précision le postural, nous sommes encouragés à laisser le corps aller là où il en a besoin. Nous ne reproduisons pas une posture de manière mécanique, comme le décrit l’expression « exécuter le mouvement ». Mais nous sommes invités à sentir, venir « goûter » ce que le mouvement apporte, ce qu’il modifie dans le corps, dans l’instant présent.

Le yoga comme source de liberté

C’est une incroyable source de liberté ! Une joie profonde émerge alors de ce plongeon vers mon intériorité ! Et quand on y a goûté, on a qu’une envie… c’est d’y retourner !

Le yoga pour relier mon corps et mon âme

Ainsi, jour après jour, une réelle stabilité prend place, un peu comme un sachet de thé qu’on laisse infuser et qui petit à petit délivre toute sa saveur.

C’est une véritable transformation intérieure qui se déploie, au-delà de ma volonté propre mais par la reliance entre mon corps, mon intellect et mon âme. Et c’est bien cela le yoga, de la racine sanskrite : « yug » : unir, unifier, relier.


LES BIENFAITS DU YOGA NIDRA

Je disais, en introduction, que dans certaines situations je pratique aussi le yoga nidra.

Le yoga nidra pour se ressourcer quand le corps ne peut plus bouger

Lorsque l’on est en état de burn out il n’est parfois même plus possible de trouver l’énergie nécessaire à la posture et au mouvement. Le corps ne peut plus bouger. J’ai trouvé dans cette pratique un lieu de ressourcement époustouflant !

« Le yoga nidra c’est être en vacances de soi-même », quand l’énergie est très basse ou quand le « faire » n’est plus possible…

Qu’est-ce que le yoga nidra ?

A l’inverse du yoga postural, il n’y aucun mouvement à faire !

C’est très simple : vous n’avez qu’à vous allonger sous une couverture et des coussins, dans un confort maximal et fermer les yeux. Vous oubliez complètement votre corps et vous vous laissez porter par la voix du professeur… C’est une pratique assez qui partage la même structure que l’hypnose (ancrage et préparation) et qui se définir comme un état de conscience modifié.

Ce qui est incroyable, c’est que vous croyez que vous avez dormi alors que vous entendez ! J’ai vécu cette expérience surprenante lors d’une pratique récente avec un professeur où, pendant le nidra, il nous était demandé de penser à un animal et à une qualité qui lui était associée… et à la sortie de la pratique je pouvais me souvenir de quel animal il s’agissait ainsi que la qualité alors que je n’avais absolument pas le souvenir de tout le reste de la pratique !

Je me sens dans un état proche de celui dans lequel on est quand on s’endort ou les quelques secondes précédent le réveil : la notion de temps a disparu et la conscience est comme diffuse. Parfois on pense que la séance a duré 1h00 alors que seul un quart d’heure s’est écoulé !

Le yoga nidra pour se détendre et lâcher prise

Aujourd’hui c’est comme si mon corps avait la mémoire de cet état de totale relaxation physique, mentale et émotionnelle. Dès que je ressens une baisse d’énergie physique ou une instabilité émotionnelle, je suis littéralement appelée par le nidra ! Je ne résiste pas !! Et, si c’est possible, en fonction de l’endroit où je suis et de mon activité, plutôt que de m’épuiser à comprendre ce que je vis comme un état d’inconfort, je m’allonge, je ferme les yeux et je fais confiance.

Le yoga nidra pour se faire du bien à l’intérieur

Mon enseignant décrit le yoga nidra comme une pratique « adaptogène » : un peu comme si elle avait une intelligence propre qui s’adapte aux besoins de l’individu dans le moment présent.

Lorsque je sors d’une séance, je sens que ma peau est plus lisse, mes traits sont apaisés : une véritable cure de jouvence !! Je sens que la réparation se fait en profondeur, malgré moi.

Alors n’hésitez plus ! Lancez vous et testez, vous allez adorer !


CONCLUSION

Et vous, avez-vous déjà essayé le yoga ? Saviez-vous qu’il existait différentes façons de pratiquer le yoga ? Connaissiez-vous le yoga nidra ?

Pour lire d’autres idées d’activités pour prendre soin de vous :

Pour lire des idées supplémentaires pour se faire du bien, lisez aussi la réponse des blogueurs lors de l’événement inter-blogueurs “ces pratiques qui vous font du bien”.

En téléchargeant le ebook GRATUIT “21 jours pour prendre soin de soi” sur ce blog, vous recevrez en bonus la compilation des articles publiés sur le thème “Ces pratiques qui vous font du bien” soit 141 pages d’idées pour se faire du bien (incluant les articles publiés sur PartageTonBurnOut.fr) .

Vous avez aimé ? N’hésitez pas à laisser un message, liker, partager de façon à ce que d’autres puissent découvrir ce blog et en bénéficier eux aussi…

photo : Pixabay : evita-ochel

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

8 réflexions sur « Les activités anti-burn out 6 – le yoga et le yoga nidra »

  1. Je savais qu’il existait plusieurs formes de yoga. Notamment la pratique dans une salle surchauffée…
    Je n’avais jamais entendu parlé du yoga nidra. Merci pour la découverte!

  2. Je ne connaissais pas ce yoga. Ça a l’air de ressembler à de la méditation guidée. Je pratique de temps en temps ce même type “d’exercice” en Qi gong. C’est vrai que cela procure un grand bien-être.
    Merci Astrid !

  3. Je savais qu’il y avait des tas de yogas, et j’avais entendu parler du yoga du rire. Mais ça semble parfois trop et trop distant pour être capable de définir ce qui pourrait nous convenir. Tout comme le dit Stéphanie, j’ai moi aussi commencé le yoga il y a quelque temps. Mais bien que ça me plaise et que ça me fasse du bien, je sens qu’il manque quelque chose. je ne connaissais pas le yoga nidra et je vais m’y inteéesser de ce pas! Merci beaucoup. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *