Slow business : ralentir pour être plus efficace

slowpreneur

Qu’est-ce que le slow business? Et si ralentir vous permettait d’être plus efficace ? Et si prendre soin de soi, permettait d’aller plus vite, plus loin ? Pour en savoir plus, lisez cet article.

Cet article participe à l’événement inter-blogueurs sur le slow business : “slowpreneurs : comment ralentir pour mieux travailler et gagner du temps pour soi ?organisé par Caroline du blog Mes recettes naturelles. D’ailleurs Caroline partage sur son blog 3 solutions naturelles pour se détendre. De belles idées à inclure dans le challenge 21 jours pour prendre soin de soi si vous décidez de tenter cette aventure.

N’oubliez pas de voter pour mon article si vous l’avez apprécié en cliquant sur ce lien.


LE PARADOXE DU SLOW BUSINESS

Ralentir dans un monde qui accélère

Le monde s’accélère et notre société nous invite à aller toujours plus vite. Pourtant, émerge partout autour de nous des mouvements qui nous invitent à ralentir.

La slow life dans les années 1980, puis le slow food pour faire écho au fast food, plus récemment le slow tourisme (pour voyager autrement), le slow management (pour prendre soin de la qualité de vie au travail) et enfin le slow business.

Mais pourquoi cette recrudescence de groupes ayant choisi de ralentir ?

La pause un besoin vital de notre cerveau

Il y a quelques jours j’étais une conférence de Christophe André, célèbre psychiatre diffusant les bienfaits de la méditation de pleine conscience. Il nous expliquait que la méditation existait depuis des millénaires, mais que le nombre des adeptes de cette pratique avaient augmenté de façon exponentielle depuis les années 2000 dans le monde occidental.

La raison : l’accélération de nos modes de vie et sa conséquence, notre carence grandissante en calme, lenteur et continuité. Notre cerveau a besoin de pauses, de moments d’égarements et de focalisation. La méditation de pleine conscience serait donc comme une nourriture pour notre cerveau en manque de ces « nutriments » essentiels.

Cette pression de notre environnement est d’ailleurs une des causes évoquées par Arlette Janssens pour expliquer la recrudescence du nombre de burn out.

Faut-il être « BUSY » pour faire du business ?

Au-delà du monde qui s’accélère, auquel nous devons faire face aujourd’hui, c’est aussi l’idée qu’être débordé est preuve de performance ou d’importance qu’il faut combattre.

Le mot « business » ne prend-il pas sa racine dans le terme « busy » qui signifie « occupé » en anglais ? C’est pourquoi j’ai décidé de vous partager dans cet article, 3 bonnes raisons de ralentir.


RALENTIR POUR DIMINUER LA PRESSION ET AMELIORER SA PERFORMANCE

Ralentir pour activer notre cortex

Lorsque la pression est trop importante, nous devenons moins performants. Pris dans l’urgence de la tension ambiante, notre cerveau reptilien, se met en route. Cette part de notre cerveau est très réactive, par contre, certaines études montrent qu’il produirait 70% de pensées inadaptées à la situation (conclusions sans preuves…). Il entraîne avec lui le cerveau limbique (celui des émotions). Sous l’emprise de ces réactions automatiques, le cortex ne peut fonctionner. Nous ne pouvons donc plus raisonner. C’est pourquoi nous restons à ressasser en boucle les mêmes éléments sans pouvoir trouver une solution à la problématique à laquelle nous faisons face.

Ainsi, faire une pause, et respirer, nous permet de prendre le temps d’activer le cortex et de réfléchir posément pour identifier les meilleures réactions possibles.

D’ailleurs c’est qu’explique Dan Pink dans son TEDx sur la motivation. Pour les tâches complexes qui demandent de la réflexion et de la créativité, la pression est nocive et produit des effets négatifs (on devient moins performant).

la méditation POUR faire une pause quand NOS émotions s’emballent

Pour ma part, quand je sens que je suis trop tendue et que mes émotions m’empêchent de prendre les meilleures décisions, je fais une pause méditation. Et mon outil le plus efficace est le scan corporel. C’est une méthode dans laquelle on se focalise sur chacune des parties de son corps, l’une après l’autre. Le fait de me concentrer sur mon corps permet de lâcher le petit vélo qui est dans ma tête, mes ruminations. Une fois cette pause recentrage réalisée, je suis plus à même d’agir à bon escient. Si vous voulez savoir à quoi cela ressemble, voici un scan corporel réalisé par Christophe André : https://www.youtube.com/watch?v=jEJWCKLNlXE

Depuis quelques années, je pratique d’ailleurs la méditation régulièrement. Commencer chaque matinée de travail par quelques minutes de méditation me permet d’entrer dans ma journée de façon plus sereine.

Et vous êtes-vous prêts à tester 5 minutes de méditation tous les matins au lieu de sauter sur votre liste d’emails ?


RALENTIR POUR MIEUX S’ORGANISER

Faire une pause pour organiser ses tâches avant de se lancer dans sa « to-do list »

Lorsque nous sommes débordés, accablés par la liste des choses à faire, nous avons tendance à plonger tête baissée dans notre « to do list » (liste d’action) pour en finir au plus vite. Malgré notre acharnement à réaliser chacune des tâches qui nous incombe, nous finissons la journée épuisés avec une liste pour le lendemain toujours aussi longue.

Et si la meilleure action était en fait de faire une pause, de prendre le temps d’organiser nos tâches et de choisir celles qui sont vraiment importantes, celles qui vont générer le plus de résultat ?

Savez-vous que seulement 20% de nos efforts génèrent 80% du résultat attendu ? Vous pouvez donc probablement éliminer ou faire plus rapidement une bonne partie de ce que vous produisez.

Pourquoi je commence chaque journée par faire une pause pour m’organiser

Quand j’étais salariée, la liste de projets de l’année était plus importante que notre capacité à les réaliser. Alors je remplissais un grand tableau reprenant tous les projets et les ressources affectées. Puis je prenais le temps d’évaluer l’importance de chacun d’eux selon différents critères pour ensuite les prioriser. Cela prenait beaucoup de temps car je validais avec les clients de chacun des projets les éléments de ce tableau. Pourtant cette première étape de pause et d’organisation était indispensable pour s’assurer que les efforts de l’année seraient affectés aux projets les plus importants.

Aujourd’hui, en tant qu’entrepreneure, je commence chacune de mes journées par une pause organisation (juste après la médiation). Je prends le temps chaque matin de me demander quelles sont les actions les plus importantes de ma journée.

Vous vous demandez toujours comment vous pourriez avancer plus vite en faisant moins ? Je vous invite à regarder cette vidéo réalisée pour accompagner les personnes réalisant le challenge 21 jours pour prendre soin de soi : capsule 2 : l’histoire du bocal du cailloux

Et vous, quand sera votre prochaine une pause organisation ?


RALENTIR POUR DE PRENDRE SOIN DE SOI

Les adeptes de l’efficacité seront peut-être convaincus par les 2 premières raisons de faire des pauses. Ralentir pour être plus performant et mieux s’organiser, un rêve pour pouvoir en faire plus ! Pourtant, sur le long terme, cela ne fonctionne pas.

L’objectif de ces techniques de gestion du temps, n’est pas de pouvoir en faire plus dans un temps restreint, mais bien d’en faire moins, pour pouvoir se ménager du temps à soi. Prendre soin de soi régulièrement est indispensable à un bon équilibre pour pouvoir tenir le coup dans la durée.

Le but premier des mouvements slow est bien une meilleure qualité de vie, un meilleur équilibre. C’est le fait d’être bien dans votre peau qui vous permet d’être efficace. D’ailleurs à l’inverse quand le stress devient chronique, vos efforts deviennent vains, vous perdez toute productivité, c’est un des signes précédant le burn out : la phase du burn in.

De plus, la perspective de vous faire plaisir boostera votre rendement. N’avez-vous jamais remarqué comme on est efficace la veille d’un départ en congés ?

Et vous, quand est votre prochaine pause pour prendre soin de vous ? Que ferez-vous pour vous faire du bien ? 


CONCLUSION

Pour aller plus loin sur ce sujet, lisez ces articles :

Alors, qu’en pensez-vous ? Avez-vous décidé de ralentir pour prendre d’avantage soin de vous ? Dîtes le moi dans les commentaires de cet article !

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager à ceux à qui il pourrait être utile.

crédit photo : Pixabay : kewl

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

12 réflexions sur « Slow business : ralentir pour être plus efficace »

  1. Un sujet extrêmement d’actualité : je n’ai jamais vu autant de personnes touchées par le burn-out ou la dépression… S’autoriser à ralentir, se libérer du diktat du “toujours plus…” Au final, s’autoriser à vivre la vie dont on a envie et prendre conscience que l’argent et la rentabilité ne font pas tout. Du temps de qualité pour soi, avec nos proches, dans la nature. Parfois, le Slow c’est simplement s’arrêter et ne rien faire !

    • Merci Valentine pour ton retour et ce pont sur la rentabilité. Et oui récemment un ami qui manageait un stagiaire s’insurgeait que l école demande que “la rentabilité” du stagiaire soit évaluée (c était le mot utilisé dans sa feuille d évaluation).

  2. Bonjour Astrid, c est indispensable pour moi de ralentir. L organisation est mon mot clé. J entreprends de cette manière là aussi aujourd hui pour ne pas m oublier et pour vivre en harmonie avec ce que je fais et qui je suis en tant que mère femme et compagne. Je me consacre qu aux femmes dorénavant en les aidant à mieux vivre leur vie à la maison. A bientôt.

  3. Je suis hyper d’accord avec ce que tu mets en avant ! J’ai mis du temps à comprendre que prendre du temps pour moi me rendait plus efficace, et maintenant que j’ai compris, j’essaye moi aussi de commencer mes journées par un temps calme, d’auto hypnose en général. D’ailleurs, le body scann est aussi utilisé en hypnose et il est en effet très efficace 😉
    Je pense qu’un temps de ce type devrait être prévu dès la plus tendre enfance, à l’école, puis en entreprise, de façon à commencer la journée plus serein… et de ce fait, plus efficace !!! 🙂 🙂

    • Merci Virginie ! oui c’est vrai une bonne petite méditation avant un cours ou un examen, cela ferait sans doute du doute efficace et ferait du bien à tout le monde.

  4. Nous avons tant à faire au quotidien que prendre le temps de bien faire nous semble chronophage, alors assez vite nous tombons dans la gesticulation. Nous avons l’impression de faire quelque chose alors qu’en réalité nous patinons. Et il m’arrive souvent d’être dans ce cas de figure. Alors je prend mon courage a deux mains et j’arrête de faire ce que je dois faire, pour aller me promener par exemple. Et, comme un miracle, une solution plus efficiente vient à l’esprit, avec la motivation en plus 🙂
    Bref, prendre le temps de bien faire

  5. Bonjour Astrid.

    Merci pour ce belle article.

    Personnellement, j’ai une autre méthode pour évacuer le stresse, l’écriture. J’avais essayé la méditation mais mon cerveau ne me laissait jamais tranquille. Depuis que je prends le temps d’écrire tout ce qui m’encombre, je parviens mies à discerner mes priorités. Une fois écrite mes pensée ne m’embêtent plus et je peux enfin souffler.

    Bonne journée à toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *