Burn out : les manipulateurs et pervers narcissiques

perver narcissique

Les manipulateurs et pervers narcissiques sont souvent mentionnés dans les récits de victimes de burn out. Qu’est-ce qu’un manipulateur ? Qu’est-ce qu’un pervers narcissique ? Comment la relation avec un manipulateur ou un pervers narcissique peut-elle mener au burn out ? Comment échapper aux griffes d’un pervers narcissique ? Pour en savoir plus lisez cet article.


Gladys, Maud et bien d’autres mentionnent dans leurs témoignages des personnes toxiques, manipulatrices qui ont joué un rôle important dans leur mal-être et finalement leur burn out. J’interview aujourd’hui Alexandra Lecart, psychologue clinicienne et fondatrice du centre des thérapies intégratives et nouvelles technologies à Paris et spécialiste de la perversion narcissique.

Pour lire les témoignes de Gladys et Maud, cliquez ici  :

Vous trouverez ici la vidéo complète de l’interview et dans le texte de l’article les points clefs que nous abordons.


QU’EST-CE QUE LA MANIPULATION ? QU’EST-CE QUE LA PERVERSION NARCISSIQUE ?

Qu’est-ce que la manipulation ?

Le mot manipulation vient de « manipulare » qui signifie donner la forme que l’on veut à la pâte. Manipuler, c’est utiliser l’autre pour atteindre ses fins.

Tout le monde peut se retrouver en situation de manipuler les autres, les parents avec les enfants, les conjoints dans le couple, un manager avec ses collaborateurs et inversement. C’est embêtant quand la manipulation est utilisée à des fins toxiques.

La manipulation est ponctuelle, lorsque le but est atteint, le manipulateur se désintéresse de la personne.

Qu’est-ce que la perversion narcissique ?

La perversion narcissique est en revanche une maladie psychiatrique qui concerne aussi bien les hommes que les femmes.

La personne perverse rentre dans un lien destructeur avec l’autre jusqu’à prendre son l’élan vital. Ce qui peut mener à la dépression ou au burn out.

Le but n’est pas pourtant pas de détruire la personne, mais de prendre le contrôle de l’autre. Alors que le manipulateur cesse dès qu’il a obtenu ce qu’il souhaitait, le pervers narcissique, ne s’arrête jamais et entre dans une relation fusionnelle avec sa victime. La perversion narcissique est une pathologie de la relation.

Dans les deux cas, ce sont les mêmes outils utilisés.


COMMENT LA MANIPULATION ET LA PERVERSION NARCISSIQUE MENENT-ILS AU BURN OUT ?

manipulation : Quand les espoirs déçus mènent au burn out

Lorsque le manipulateur a obtenu ce qu’il souhaitait, il quitte la relation. Sa victime se rend compte qu’elle a été leurrée et tombe des nues. « tout ça pour ça » est souvent la pensée qui déclenche le burn out. Lorsque la personne voit ses espoirs déçus, elle lâche prise et décompense, c’est la chute du burn out. Pourtant, paradoxalement, cette pensée est salvatrice car elle annonce le début de la fin du cercle vicieux de la manipulation.

Pour en savoir plus sur ce qui génère la chute du burn out, lisez cet article.

Manipulation : Quand le manque de confiance génère un stress chronique

Dans les 6 causes qui génèrent le burn out selon Christina Maslach, la perte de confiance est une des sources importantes de stress chronique. Si une personne se rend compte ou pense qu’elle est manipulée dans le cadre de son travail (par son employeur, son manageur, un collègue), cela génère un stress intense qui dure dans le temps et peu aboutir à l’épuisement des ressources de la personne : le burn out.

Pour en savoir plus sur les causes générant le burn out, lisez l’article : pourquoi mon travail m’épuise t’il ? 

Quand la relation toxique avec pervers narcissique vide la victime de son énergie

Dans un rapport avec un pervers narcissique (PN), au contraire, le lien reste fort. Le PN s’assure de conserver la personne près d’elle, même quand il est arrivé à ses fins. Les conséquences sont donc souvent plus destructrices. « C’est très grave, cela tue et donne des dépressions sévères. Beaucoup de victimes passent malheureusement à l’acte », nous indique Alexandra Lecart dans son interview.


COMMENT SE LAISSE T’ON EMBARQUER PAR LE PERVERS NARCISSQUE JUSQU’AU BURN OUT OU LA DEPRESSION ?

La lune de miel : période de seduction

Tout comme le burn out est souvent précédé d’une période agréable, que j’appelle l’euphorie dans l’article les 7 étapes du burn out, la relation avec un pervers narcissique est au départ idyllique. On l’appelle d’ailleurs la « lune de miel ». Le pervers sort toutes ses stratégies pour séduire la victime et l’avoir sous le coude ensuite.

le premier coup dur pour tester le lien

C’est lorsque le lien est solide, qu’apparaît le premier coup dur, un peu comme pour tester la relation. Puis le pervers narcissique alterne entre des périodes de chaud et de froid.

les périodes de chaud et de froid pour conserver la personne sous son joug

A chaque fois que cela va mieux, la victime pense qu’elle a retrouvé la personne du début. Pourtant cette période était feinte, la personne d’avant n’existe pas. C’est ce qui maintient l’emprise dans le temps.

C’est souvent très tard après le premier coup dur que la victime va commencer à douter de la relation et réaliser que ce qui se passe n’est pas normal.

Les signes extérieurs de mal être chez la victime

D’ailleurs à l’instar de la période de burn in, avant le burn out, des signes extérieurs sont souvent visibles avant que la personne ne s’épuise :

  • perte de cheveux
  • manque d’appétit, perte de poids
  • angoisses
  • perte de plaisir, d’envie, diminution des relations sociales
  • personne éteinte, perte de volonté, dépression

Pour en savoir plus sur les symptômes du burn out, lisez cet article


QUI SONT LES PERSONNES LES PLUS A RISQUE DE TOMBER SOUS LE JOUG D’UN PERVERS NARCISSIQUE ?

Le pervers narcissique est souvent un polytraumatisé du fait d’événements vécus dans son enfance. Contrairement à ce que l’on croit le PN ne va pas se diriger vers des personnes faibles.

Au contraire, il choisit des personnes lumineuses dont il va pouvoir « vampiriser » l’énergie, pleines d’amour, d’empathie, de projets. Les victimes sont toujours des personnes extraordinaires, très aimées, très cultivées, riches etc. Ce sont souvent des personnes très altruistes qui vont prendre soin de lui et voient ses blessures intérieures. Les hauts potentiels, (aussi appelés zèbres, HPI, HQI ou surdoués) font d’ailleurs partie des premières victimes.

Pour aller plus loin ;


QUE FAIRE CONCRETEMENT SI CELA NOUS ARRIVE ?

La première étape est de prendre conscience que vous êtes dans une relation d’emprise. Voici les éléments qui peuvent vous alerter :

Les techniques de manipulations du pervers narcissique à repérer :

  • il alterne des périodes de chaud et de froid
  • il vous ignore, vous humilie
  • il prononce des demandes contradictoires, des instructions floues
  • il change d’opinions et sentiments en fonction de ses interlocuteurs. ce qui est bon un jour ne l’est plus le lendemain
  • il critique, divise, dévalorise

Les tactiques pour échapper au pervers narcissique avant le burn out

La meilleure tactique est en général de fuir. Le pervers narcissique ne joue pas sur le même plan. Il est atteint d’une maladie psychiatrique, c’est un trouble de la personnalité narcissique.

S’il n’est pas possible de fuir, vous pouvez utiliser des techniques pour distendre le lien avec le pervers narcissique jusqu’à ce qu’il se désintéresse de vous.

Les techniques pour disparaitre du champ du pervers narcissique :

1- Arrêter de parler en huis clos avec lui. Le Pervers Narcissique peut changer de version quand cela l’arrange et retourner vos propos contre vous. Assurez-vous d’être en présence de témoins quand vous échangez avec lui.

2- Regarder les faits, ne pas écouter les paroles car les clefs de manipulation sont dans les mots.

3- Parler de ce qui se passe avec d’autres personnes. L’un des outils du pervers narcissique est d’isoler. Donc retrouver des ressources à l’extérieur est essentiel : ses amis, les collègues, le médecin du travail, le service RH, des personnes de confiance etc.

4- Noter tous les faits dans un carnet de bord pour mettre de la réalité sur ce qui se passe et pouvoir en parler plus clairement, preuves à l’appui.

Pour aller plus loin :

Pour aller plus loin, Alexandra Lecart vous propose une série de vidéos pour mieux comprendre le pervers narcissique :

  1. vidéo 1 : introduction à la perversion narcissique
  2. vidéo 2 : histoire et évolution du narcissisme
  3. vidéo 3 : les causes de la perversion narcissique
  4. vidéo 4 : la pathologie du lien dans la perversion narcissique
  5. Vidéo 5 : signes et symptômes de la perversion narcissique partie 1
  6. Vidéo 6 : signes et symptômes de la perversion narcissique partie 2

CONCLUSION

Et vous avez-vous déjà subi de la manipulation ? Avez-vous été victime d’un pervers narcissique ? Est-ce que cela a généré un épuisement professionnel ? Partagez-nous votre expérience. Et dîtes-nous comment vous êtes sorti de cette emprise ?

Crédit photo : Pixabay : Sammy-Willams

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

16 réflexions sur « Burn out : les manipulateurs et pervers narcissiques »

  1. Merci beaucoup pour ton article Astrid. J’ai déjà été victime d’une boss pervers narcissique, le seul moyen de m’en défaire a été de démissionner… Avec tout le stress que cela incombe… Ca a été très difficile, et encore aujourd’hui, 4 ans après, je me sens très mal en repensant à cette période et à cette personne. Tout ce que tu dis est vrai : On y croit, on a l’impression que cela va aller mieux, mais en fait non, cela ne fait qu’empirer. En espérant ne plus jamais revivre ça, et pour celles et ceux qui rencontrent ce type de personne, tu as bien raison : FUYEZ !

  2. C’est super que l’on puisse enfin en parler.
    J’ai enregistré une interview avec une psychanalyste qui nous explique cela d’un point de vue analytique. C’est passionnant de se rendre compte que ces êtres n’ont pas passé certaines étapes ils sont donc extrêmement limités, même si nous remarquons souvent qu’ils sont adulés en société.

    Merci pour cet article qui met en alerte sur les dangers de la perversion narcissique… Rien n’est anodin!

  3. merci Julia pour ton retour ! Si tu veux tu peux mettre le lien vers l’interview de la psychanalyste dont tu parles, cela apportera plus d’éléments aux personnes concernées.

  4. ça me parle tellement !
    Maintenant en contexte professionnel j’ai l’impression d’avoir un radar interne à PN !
    Et je ne vais pas loin dans la relation, je coupe et je cours loin !!

    Merci pour cet article intéressant.
    Carole

    • Merci Carole pour ce partage. Et oui apprendre à s écouter s est non seulement efficace pour éviter le burn out mais aussi pour repérer les PN 😉

  5. C’est un article trés instructif que je vais partager autour de moi 😉 … Je n’ai jamais eu à faire à un PN mais j’ai pu voir les ravages que cela produit sur d’autres personnes … C’est vraiment une maladie qu’il faut arriver à déceler rapidement pour protéger ses collaborateurs de devenir une proie potentielle car le PN a besoin d’une proie sans laquelle il ne trouve pas son équilibre. Merci pour ton partage important 🙏

    • Merci beaucoup Eric pour ton retour!!! Effectivement n hésites pas à le partager aux personnes qui pourraient être concernées 😉

  6. Bonjour j’ai écrit un article sur les pervers narcissique que je n’ai pas encore mis en ligne. Je suis psychologue et j’ai une approche spirituelle et hollistique sur ce sujet. J’aborde ce thème différemment que mes collègues. Déjà je ne parle pas de victimes ni d’un méchant de l’autre côté.Je porte un regard sur le pervers narcissique différent car lui aussi a une histoire et il faut comprendre comment cette personne en vient à devenir odieuse. Je le dis toujours il faut être deux pour qu’un pervers narcissique existe. Ces êtres, ces âmes sont aussi là pour venir tenir un rôle. C’est un peu long à expliquer, bientôt en vidéo et l’article en ligne… pour me suivre c’est ici… merci pour ces intérêts… laurencegoutelle.fr

  7. Merci pour ton article qui explique bien ce qu’est un pervers narcissique. Je me posais la question du point de vue du PN, comment en est-il arrivé là ? Est-ce qu’il a conscience de son état ou pas? Cela m’intéresse beaucoup de comprendre ce qui se passe pour ces personnes. Comme pour le harcèlement, avec mon fils nous avions lu un livre qui expliquait le fonctionnement des harceleurs et c’était aussi aidant pour comprendre et sortir de l’emprise des harceleurs…

      • Bonjour à vous, c’est une question très intéressante ! Généralement les PN ne sont pas conscients mais c’est leur entourage qui les informe. Le PN fait partie des Troubles de la Personnalité Narcissique selon M.F Hirigoyen, c’est une pathologie du lien, à mi-chemin entre la névrose et la psychose (psychose blanche), la perversion s’exerce uniquement dans la relation à l’autre. Les causes de la perversion narcissique sont diverses, généralement les PN sont des enfants poly-traumatisés, on retrouve des parents fusionnels pathologiques (syndrome d’engloutissement) ou rigides castrateurs (syndrome d’anéantissement) et toxiques. Souvent l’un des parents était également PN. Dans tous les cas, l’enfant est dépressif car il n’a pas été aimé de manière inconditionnelle par ses parents, rentrant ainsi dans un “faux-self” tout puissant qui ne se remet plus jamais en cause afin de ne pas décompenser. C’est également le cas des enfants tyrans, les “enfants roi” (schéma sans limites). Sa défense et sa survie résident dans le fait de faire porter toute les fautes aux autres (l’alter) sans insight (capacités de remises en question). Leurs mécanismes psychotiques sont la projection, le déni, la paranoïa et le clivage. Leurs mécanismes névrotiques sont l’obsession, la possession, la jalousie, le narcissisme… Cette vidéo pourra peut-être vous en dire plus sur les causes : https://www.youtube.com/watch?v=9qLi5yEjM2A. Je vous recommande également ce livre : https://www.albin-michel.fr/ouvrages/faire-face-a-la-perversion-9782226445308, ou bien d’autres très intéressants : http://www.psychologue-riviere.com/victimes-de-manipulation-de-manipulateurs-et-de-pervers-narissiques/ (voir la bibliographie)

  8. Bonjour
    Merci pour cette vidéo ! Vous parlez pour aller plus loin de blog, permanent téléphonique….pouvez vous en indiquer les sources
    Merci

  9. Bravo pour l’article.

    J’ai eu affaire à un PN à mon premier job. C’était la directrice. Je me souviens qu’une personne avait fait un burn-out dans l’entreprise.

    À mon premier, jour tantôt elle me tutoyait, tantôt elle me vouvoyait…. quand je lui ai posé la question… “on se vouvoie ou on se tutoie ?”…. elle m’a dit en rigolant qu’avec elle s’est un peu comme ça… C’est vraiment ce que tu écris dans ton article. 😉

    De mon côté, j’ai utilisé la technique : “4- Noter tous les faits dans un carnet de bord…”. C’était super puissant. J’avais un bloc-notes où je notais tout. De mon côté, c’était juste un moyen de prendre des meilleures décisions, mais en lisant ton article, je réalise que cela m’a été très utile à gérer les comportements de cette personne.

    Globalement et avec le recul, cela reste une bonne expérience parce que j’ai beaucoup appris sur moi-même et à gérer ce type de personnes. Mais c’est clair que le mieux c’est de fuir ce type de personnes et de signaux dès que l’on se rend compte de cette personnalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *